Déconcentration, decentralisation antagonisme ou complémentarité

564 mots 3 pages
La déconcentration et la décentralisation, antogonisme ou complémentarité ?

Les notions de décentralisation et de déconcentration sont souvent confondues. En effet, ce sont des principes qui se ressemblent dans le sens où les deux ont pour objectif le transfert de pouvoir de l’Etat vers les autorités locales. Cependant, il s’agit de deux processus différents.

Le terme de « déconcentration » est une notion introduite en 1865 par Léon Aucoc, consiste en une redistribution des pouvoirs au sein de l’Etat. Une parcelle du pouvoir de décision de l’Etat est reconnue à des agents de l’Etat répartis sur l’ensemble du territoire, ceux-ci restant hiérarchiquement subordonnés au pouvoir central.
En revanche, dans le cadre de la décentralisation, l’Etat procède à un transfert d’attributions à des collectivités territoriales juridiquement distinctes de lui. Ce principe est plus récent que celui de déconcentration. En effet il n’a été véritablement consacré qu’au travers de la loi-cadre Deferre de 1982 (acte 1) et de la révision constitutionnelle du 28 mars 2003 (acte 2).

On constate que ces deux notions diffèrent par leur histoire et tout simplement par leur définition même. On peut donc se demander si elles ne sont pas en quelque sorte contradictoires. Bien qu’il s’agisse de deux modes distincts d’organisation de l’administration territoriale la décentralisation et la déconcentration répondent en fait à des finalités communes et à une évolution complémentaire.

Plus d’extraits de Décentralisation et déconcentration sont-elles contradictoires ?

[...] -ces 2 formes d’organisation permettent à la fois de concilier unité nationale et les libertés locales, l’intérêt national et les initiatives locales. 2) Rendre plus efficace et moins coûteuse l’action de l’Etat. -ces 2 modes d’organisation permettent à l’Etat de se recentrer sur ses missions régaliennes (défense nationale, justice…) et d’avoir des relais locaux (déconcentration) afin d’affirmer son autorité sur

en relation

  • Decentralisation déconcentration antagonisme ou complémentarité
    969 mots | 4 pages
  • Dissertation sur la decentralisation et decomcentration
    419 mots | 2 pages
  • Deconcentration et decentralisation
    3234 mots | 13 pages
  • Planification sectorielle et l'aménagement du territoire
    5990 mots | 24 pages
  • Droit constitutionnel "l'état"
    8750 mots | 35 pages
  • Approche droit
    35150 mots | 141 pages
  • Marketing internationale
    9512 mots | 39 pages
  • Culture générale
    82373 mots | 330 pages
  • Les enjeux de la citoyennete active
    54299 mots | 218 pages
  • Cours de sociologie politique
    14139 mots | 57 pages