Défaillance du marché

314 mots 2 pages
Les défaillances en matière d’allocation des ressources
Le marché n’est pas spontanément adapté à la prise en charge des biens collectifs. La consommation de ces biens présente en effet certaines caractéristiques – la non-rivalité et la non-exclusion – qui mettent le marché en échec. Le fait qu’une multitude de personnes puissent bénéficier simultanément de la lumière d’un phare, de l’existence d’une signalisation routière, ou encore de celle d’une armée sans qu’on puisse en contrepartie en exiger un paiement, n’incite pas à leur production. Personne n’acceptera de payer pour la consommation d’un bien, aussi utile soit-il, tant qu’il est possible de se comporter en passager clandestin, et aucun entrepreneur ne voudra alors se lancer dans sa production.
Une autre défaillance du marché est son impuissance à régler le problème des externalités, c’est-à-dire les situations où l’activité d’un agent économique a des répercussions sur le bien-être d’un autre, sans que cela fasse l’objet d’une contrepartie marchande. Le marché n’est ainsi pas en mesure d’inciter ceux qui sont à l’origine de coûts externes à les réduire : quelle entreprise indemnisera de son propre chef les victimes de la pollution qu’elle a occasionnée ? Le marché est de même impuissant à encourager les externalités positives, puisque ceux qui sont à l’origine d’un accroissement du bien-être social n’en sont pas récompensés. La vaccination contre une pathologie contagieuse profite à l’ensemble de la collectivité, la recherche financée par une entreprise peut déboucher sur des innovations bénéfiques à l’ensemble de son secteur d’activité. Mais laissés aux seules forces du marché, ces bénéfices externes seront produits en quantité insuffisante, tandis que les externalités négatives seront trop abondantes.
Lorsqu’il l’estime nécessaire, l’Etat intervient pour corriger ces défaillances, notamment en prenant en charge la production des biens collectifs et en mettant en place des mesures destinées à réduire

en relation

  • Les défaillances du marché
    859 mots | 4 pages
  • Défaillance marché
    346 mots | 2 pages
  • Défaillances de marché
    1809 mots | 8 pages
  • Defaillance de marche
    316 mots | 2 pages
  • les défaillances du marché
    783 mots | 4 pages
  • défaillances du marché
    2224 mots | 9 pages
  • La défaillance du marché
    1575 mots | 7 pages
  • Défaillance du marché
    3702 mots | 15 pages
  • Défaillances de marché
    1587 mots | 7 pages
  • Les défaillance du marché
    1486 mots | 6 pages