Défaillances de marché

1809 mots 8 pages
Le marché, lieu de rencontre entre l’offre et la demande, répond à certaines règles nécessaires à son fonctionnement. Parfois, le marché rencontre certains problèmes comme les externalités négatives (conséquence de l’activité de consommation ou de production d’un agent sur un autre et qui ne fait pas l’objet d’une transaction économique) ou l’utilisation de bien collectif (biens ou services qui peuvent être consommés simultanément par plusieurs personnes (non-rivalité) et pour lesquels il est impossible d’exclure celles qui refusent (non-excluabilité)) par des « passagers clandestins » (l’utilisateur d’un bien collectif sans contribuer à sa mise en œuvre).
Ces défaillances ne peuvent être résolues par le marché car les externalités négatives ne seront pas résolues par les entreprises qui les font, car les dépenses sont trop importantes pour les résoudre. Les biens collectifs ne seront pas produits par une entreprise privée car il risque de perdre trop d’argent à cause de la non contribution des passagers clandestins. L’intervention d’un agent économique extérieur est donc nécessaire.
La population ayant besoin des biens collectifs (socialement nécessaire) et ne souhaite pas être victime d’externalité négative, la seule puissance pouvant s’en occuper est l’État.
Face aux conséquences de ces défaillances de marché, nous pouvons nous demander : de quelle manière l’État intervient-il en cas de défaillance du marché ?
Nous verrons d’abord que l’État crée des réglementations. Dans un second temps, l’État sanctionne financièrement les externalités négatives et recherche des financements pour les biens collectifs.

I- Des réglementations contre les conséquences de ces situations.

L’État crée des réglementations afin de lutter contre les conséquences des effets externes négatifs. Les réglementations désignent l’ensemble des obligations juridiques qui s’imposent aux acteurs économiques (lois, règlements administratifs). Nous allons voir

en relation

  • Les défaillances du marché
    859 mots | 4 pages
  • Défaillance marché
    346 mots | 2 pages
  • Defaillance de marche
    316 mots | 2 pages
  • Défaillance du marché
    314 mots | 2 pages
  • les défaillances du marché
    783 mots | 4 pages
  • défaillances du marché
    2224 mots | 9 pages
  • La défaillance du marché
    1575 mots | 7 pages
  • Défaillance du marché
    3702 mots | 15 pages
  • Défaillances de marché
    1587 mots | 7 pages
  • Les défaillance du marché
    1486 mots | 6 pages