Déficit publics, moteur de la croissance?

Pages: 9 (2024 mots) Publié le: 8 juin 2010
Pierre Lebas

Master Administration des Affaires FOAD 2007-2009

UE AA07 Economie pour le Manager (Janine Jacquet)

Sujet : "Déficit publics, moteur de la croissance?"

Plan

Introduction

A / Une politique d’inspiration keynésienne

1/ Un modèle théorique cohérent et prouvé
2/ La consommation, premier moteur de croissance
3/ L’investissement, second moteurde croissance

B/ Une telle politique semble aujourd’hui contestable

1/ Son impact néfaste sur l’économie nationale
2/ La globalisation de l’économie remet en cause son efficacité
3/ Le pacte de stabilité et de croissance (PSC) la rend difficilement applicable

Conclusion

[pic]

Déficit public de la France (1959-2007)

Introduction

La tempête qui s’abat sur lesmarchée financiers en cette fin d’année 2008 et la mauvaise conjoncture mondiale qui s’y rapporte touche tous les pays de l’OCDE et plus particulièrement la France.
Ces derniers mois, les perspectives économiques de la France sont régulièrement revues à la baisse par le gouvernement et les différentes institutions internationales de référence telle que la Commission européenne ou le Fondsmonétaire international.
Eric Woerth, actuelle ministre du Budget, annonce ces jours-ci devant le sénat que l’année 2009 connaîtra une croissance ne dépassant pas 0,5% et un déficit public de 3,1%.
Souvent moins optimiste que le gouvernement, la Commission européenne prévoit de son coté un croissance nulle et un déficit public atteignant 3,5%.

Afin de faire face à cette conjoncturedifficile et au ralentissement de la croissance qui en découle, il paraît légitime de s’interroger sur les différents leviers susceptibles de favoriser relance économique. L’objet de ce devoir est l’étude de l’un de ces leviers consistant à provoquer la croissance par le biais d’un capital emprunté par l’Etat. Cette politique, basée sur l’interventionnisme de l’Etat sur l’économie et pièce majeure dela théorie keynésienne, fait grand débat parmi les différents courants économistes.

Nous rappellerons donc les principaux aspects de ce débat en commençant par détailler cette politique dite expansive et les résultats qu’elle peut faire valoir.
Nous verrons ensuite quels arguments et quels faits sont présentés pour contredire l’efficacité de cette politique et même l’impossibilitéd’y recourir en Europe dans le cadre du pacte de stabilité et de croissance.
Enfin, a la lumière de ces différents arguments, nous conclurons en suggérant modestement l’utilisation éclairée de cette politique espérant ainsi profiter de ses vertus tout en ne subissant que modérément ses effets négatifs.

Nous nous référerons principalement à la France au sein de l’Union Européennepour illustrer les propos de cette étude.

A / Une politique d’inspiration keynésienne

1/ Un modèle théorique cohérent et prouvé

Pendant les Trente glorieuses, la croissance économique en France a été financée par l’endettement. Ce succès prouve bien qu’une telle politique est possible. Cette politique budgétaire expansive s’inspire des théories keynésiennes et néo-keynésiennes. Cesthéories ne proposent pas un nouveau modèle d'organisation de l'économie mais d’en apprécier les imperfections et de les corriger par l’intervention de l’Etat.
Keynes est en effet a l’origine du concept de multiplicateur, qui montre qu’une somme injectée par l’Etat dans l’économie nationale peut engendrer un revenu plus que proportionnel a celui injecté. L’Etat peut ainsi retourner uncircuit économique dépressif, engendrant un nouveau cycle vertueux.
Selon Keynes, ce système se finance de lui-même. En effet, en période de croissance,
donc de création de revenus supplémentaires, les rentrées fiscales sont plus importantes à taux
d'imposition inchangé. Le budget devient alors excédentaire et l'excédent pourra être utilisé en
cas de dépression pour relancer l'économie. Si...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation déficit public et croissance
  • Déficit public: poids ou facteur de croissance?
  • Les deficits publics
  • Deficit public
  • Deficit public
  • Les moteurs de la croissance
  • Quelles sont les conséquences économiques des déficits publics
  • Déficite et croissance économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !