Définition urbanisme

377 mots 2 pages
L’urbanisme ne saurait être dissocié des politiques urbaines et il est donc nécessaire de l’entendre à la fois en tant que processus, procédure et produit dans une posture qui le définit en tant que modalité contemporaine de construction sociale organisée par le phénomène généralisé de croissance urbaine sur un espace rare et recherché.

Processus tout d’abord, car les relations société-espace s’inscrivent dans des dynamiques mouvantes fondées sur l’incessante recherche d’appropriation inégalitaire de la valeur foncière. En ce sens, l’urbanisme peut-être pris comme débat d’usage du sol et producteur de formes d’organisation de rapports sociaux-spatiaux qui sont le produit de valeurs marchandes discontinues et souvent concurrentielles : produire, résider, circuler, consommer.

Procédure ensuite, car si l’économie est fondatrice, le propre de la société est d’être politique, c’est-à-dire créatrice de règles indispensables au vivre ensemble. La mise en évidence des modalités légitimées de la rencontre entre le groupement inégalitaire des hommes avec des territoires d’action encadrés dans des normes est au coeur de la recherche en urbanisme. Les règles y sont indissociables des conditions et des contraintes de leur mise en oeuvre dans l’espace habité et des modalités de leur production.

Produit enfin, car il n’est d’urbanisme, comme on vient de le préciser, que dans la production de formes concrètes d’organisation des espaces densément (au moins relativement) occupés. En urbanisme, cette production est indissociable de la notion de projet, définie comme une pensée du changement, que sa formulation précède ou accompagne (ou suive aussi parfois) les transformations urbaines à l’oeuvre dans l’espace habité. Le projet d’urbanisme est alors une pensée organisatrice des rapports sociaux par la transformation de l’espace.

L’urbanisme s’inscrit ainsi au coeur de ces approches en les ajustant les unes aux autres selon des modes d’articulation dépendant des objets

en relation

  • Urbanisme definition
    792 mots | 4 pages
  • Façades, urbanisme et paysage urbain
    422 mots | 2 pages
  • Urbanisation
    3390 mots | 14 pages
  • Les m thodes de l Urbanisme Jean Paul Lacaze
    3318 mots | 14 pages
  • lala
    1237 mots | 5 pages
  • charte d'athene
    23517 mots | 95 pages
  • Thorie de taylor
    3880 mots | 16 pages
  • cour
    997 mots | 4 pages
  • conduction
    4769 mots | 20 pages
  • Qu_est ce que l_urbanisme
    2833 mots | 12 pages