Délinquance juvénile

Pages: 82 (20329 mots) Publié le: 3 janvier 2013
Table des matières
**Introduction générale : 5
Chapitre préliminaire Le "mineur" en Droit 7
I. Le mineur en vue de droit 7
Citation:
A. Le mineur en Droit 7
B. Justice des mineurs 8
C. Ministères concernées 11
Première partie 13
Chapitrel. Les théories sociales' biologique ou héréditaires et
psychologiques du crime chez les mineurs 14
I. Les théories sociales 14
Citation:A. L'époque avant Ferri 14
B. A l'époque de Ferri 15
II. Les théories biologiques ou héréditaires 16
Citation:
A. Théorie de la "perversité constitutionnelle" de DUPRE 17
B. Critiques de la théorie de DUPRE 18
III. Les théories psychologiques 18
Citation:
A. Théorie de la constitution criminelle délinquantielle de Di Tullio 19
B. Les étapes psychologiques du crime de De Greeff 19Chapitre2. Les facteurs d'influence sur la personnalité du mineur 20
I. Facteurs pédagogiques 20
Citation:
A. La famille 20
B. L'école 22
C.Larue 23
D. Les médias 24
II. Facteurs qui influencent la croissance 24
Citation:
A. facteur social 24
B. facteur psychique 25
C. facteur environnemental 28
Deuxième partie 30
Chapitre3. Les multiples faces de la délinquance juvénile 31I. La délinquance juvénile côté délinquance 31
Citation:
A. Criminalité par objet 31
B. Criminalité par milieu 34
C. Criminalité par auteur 36
II. La délinquance juvénile côté juvénile 37
Citation:
A. Variation selon la tranche d'age 37
B. Variation selon le sexe 37
C. Variation selon la classe sociale 39
III. La délinquance juvénile côté impacte de l'acte criminel sur lapersonnalité de mineur 40
Citation:
A. Les étapes de l'acte criminel 40
B. Les conditions du passage a l'acte 41
Chapitre4. Traitement du phénomène 44
I. L'efficacité de la peine d'emprisonnement 44
A. La peine d'emprisonnement 44
B. Les peines alternatives a la prison 45
II. Réduction de l'ampleur du phénomène 48
Citation:
A. Réformes de la panoplie législative 48
B. Des mesuresde prévention 50
III. Remèdes a la délinquancejuvénile 50
Citation:
A. Exemples du passé 50
B. Exemples modernes 51
***Conclusion générale 54
Bibliographies 55
"On a souvent oublié que le criminel est avant tout un être humain qui ressemble bien plus aux autres être humains qu'il n'en diffère (...). Comme les autres hommes le criminel construit sa vie, la dirige, se trompe, rectifie,s'exalte et souffre. Comme les autres hommes, il est inconscient des influences secrètes exercées sur ses déterminations par des facteurs plus ou moins morbides...".
DE GREEF:
"Introduction à la criminologie"
**Introduction générale:
La délinquance est un ensemble des infractions commises à l'encontre de l'ordre public et appréhendées du point de vue de leur incidence sociale.
Cettedéfinition permet de distinguer la délinquance, dont l'étude considère, à partir d'une définition donnée de la légalité, la fréquence et la nature des délits commis, de la criminologie, qui prend en compte la personnalité, les motivations et les capacités de réinsertion du délinquant.
Si la délinquance semble être un phénomène constitutif des sociétés humaines, la valeur qu'on lui attache dépend dela nature et du mode d'organisation de la société dans laquelle le phénomène est considéré, réflexion que l'on doit notamment à Émile Durkheim.
Ainsi, l'infraction a d'abord été envisagée en fonction de critères religieux ou magiques, et la transgression des interdits conduisait généralement à l'exclusion, par la mort ou l'éloignement, de celui qui s'était écarté de la norme. Plus tard, ladomination exercée par les grandes religions monothéistes dans leurs sphères respectives se traduisit dans le domaine de la formation du droit; l'infraction était constituée dès lors que l'acte enfreignait une prohibition découlant des textes sacrés et de leur interprétation.
La séparation progressive du religieux et du temporel, qui commença à faire sentir ses effets dès le Moyen Âge, ne fit pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La délinquance juvénile
  • La délinquance juvénile
  • Juvenile délinquance
  • La delinquance juvenile
  • Delinquance juvenille
  • La délinquance juvénile
  • Délinquance Juvénile
  • Delinquance juvenile

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !