Délinquance

1081 mots 5 pages
Délinquance: les vols, les portables, les femmes et les faux-semblants des chiffres.

Lors de la rituelle présentation annuelle des « chiffres de la délinquance », le vendredi 21 janvier, le gouvernement a attiré l'attention du public sur des points particuliers : la hausse des vols de téléphones portables récents et celle des "vols violents sans arme dont les femmes sont victimes sur la voie publique".
Pour certains, comme le député Jean-Jacques Urvoas, le "monsieur sécurité" du PS, ce genre de communication vise à camoufler un bilan mitigé, dans lequel la baisse des atteintes aux biens (1,9 %) ne rattrape pas la hausse des violences aux personnes : + 2,5 %. Pour le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, cette évolution s'explique pourtant en partie par les vols de téléphones portables. De son côté, Alain Bauer, le président du conseil d'orientation de l'Observatoire de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), estime que "le point le plus grave" du bilan réside dans ce chiffre d'atteintes aux femmes, inquiétant "après des années de progrès, de remise en question des vieux critères machistes". Largement reprises, ces deux statistiques sont pourtant trompeuses.

C'est le raisonnement qu'a tenu Brice Hortefeux, à propos de la hausse des violences aux personnes : "Cette évolution est, en grande partie, due aux vols avec violence qui ont lieu dans les transports et l'explication repose, pour une grande part, sur les vols de téléphones portables et de smartphones. Ce sont, tenez-vous bien, deux tiers des vols avec violence dans les transports en commun."
Quelle part de la hausse des atteintes aux personnes peut réellement être attribuée aux vols de portables ? "On n'en sait rien, reconnaît Christophe Soullez, le directeur de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Mais il y a une hypothèse, qui découle d'une étude locale menée à Paris par la préfecture. »75% des 991 vols violents recensés en octobre dans les transports

en relation

  • Délinquance
    1104 mots | 5 pages
  • Delinquance
    1049 mots | 5 pages
  • Délinquance
    5810 mots | 24 pages
  • La délinquance
    1938 mots | 8 pages
  • delinquance
    539 mots | 3 pages
  • Delinquance
    617 mots | 3 pages
  • la délinquance
    1823 mots | 8 pages
  • Delinquance
    2238 mots | 9 pages
  • Délinquance
    3945 mots | 16 pages
  • La delinquance
    13946 mots | 56 pages