Démarche d'évaluation psychologique

Pages: 8 (1793 mots) Publié le: 9 janvier 2012
INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DU TRAVAIL SOCIAL DE GUYANE

[pic]

« DEMARCHE D’EVALUATION » PSYCHOLOGIQUE

FORMATRICE : MME GRAND-BOIS Nadine
PSYCHOLOGIE SOCIALE

Elève : ROBO-AYANNE Sadia
2ième année Assistante de Service Social – ANNEE 2006-2007
Stage : TRIBUNAL DE CAYENNE avec un Juge d’Instruction

Le 7 avril 2007

PLAN

I) Présentation de l’usager

- Lestraits de sa personnalité
- Son comportement (communication verbale et non verbale)

II) Biographie

- Histoire de la personne (vie familiale, sa scolarité, ses antécédents judiciaires ou psychiatriques)
- Vie personnelle et affective

III) Problématique

- Lieu d’entretien
- S’agit-il d’une demande explicite, latente ?

IV) Outils supplémentaires

-Les tests psychologiques
- Stratégie de coping

V) Solutions à apporter (argumenter)

- Traiter, prévenir et protéger
- Les partenaires sociaux

I) Présentation de l’usager

Julien DEROUTER est né le 2 mars 1987 à Georgetown au Guyana. Et c’est dans cette ville qu’il a grandit en famille jusqu’à la séparation de ses parents alors qu’il avait à peine six ans. Notonsqu’il parle bien le français.

Son père dont il ne sait pas l’age travaille dans l’agriculture. Après la séparation, il a eu une autre compagne et quatre enfants.

Sa mère travaille comme vendeuse et l’a élevée avec une sœur de quatre ans plus jeune. Il y a une bonne entente. Depuis, elle a un autre compagnon mais n’a pas eu d’autre enfant.

Sa sœur, quinze ans serait scolarisée et « sage ».Concernant sa conduite et sa moralité, les éléments recueillis semblent nous indiquer que c’est une personne plutôt calme et réservée. Cependant, celui-ci paraît avoir des accès de colère et de violences, principalement avec son amie mademoiselle Marisse LAISSE-TOMBER.

Il en ressort des auditions que Julien DEROUTER à tendance à mentir, sa posture est nerveuse, le regard fuyant, le parler« très théâtrale » sous des aspects très calme. C’est un jeune homme au comportement paradoxal.

II) Biographie

• Scolarité

L’évocation de sa scolarité est l’occasion de repérer un important retard. Elle n’est pas régulière (absences répétées).

• Service militaire

Pas de service militaire

• Emploi

Il a effectué de petits travaux chez des particuliers avant d’être embauché parcontrat (6 mois) dans une société à Saint-Laurent. Il était employé des espaces verts et donnait entière satisfaction, excepté vers la fin où ses absences ont obligé l’employeur à se séparer de lui.

• Loisirs

Basket et foot

• Ressources

Petits boulots avant la boutique secrète de Saint Laurent.

• Fréquentation

Connu des jeunes de Saint Laurent en ayant des relations privilégiéesavec certains.

• Antécédents judiciaires

Mise en examen pour avoir à Saint Laurent du Maroni, dans la nuit du 4 au 5 mai 2006, en tout cas sur le territoire national frauduleusement soustrait du numéraire et des téléphones portables au préjudice de Roland VICTIME, avec circonstances que les faits ont été précédés, accompagnés et suivis de violences ayant entraîné la mort. Par la même, tentéde donner la mort à Sophie MALHEUR avec violences multiples exercées sur des zones vitales au moyen d’une arme.

Roland VICTIME (commerçant) et son amie ont été victime d’une agression à l’arme blanche. Monsieur Roland VICTIME est décédé des suites de ses blessures tandis que Sophie MALHEUR a été hospitalisée d’urgence au C.H. à Saint Laurent du Maroni.

Notamment, coupable d’avoir pénétréet séjourné irrégulièrement sur le territoire national, étant étranger sans être muni des documents et visas l’y autorisant.

• Antécédents psychiatriques

Il est connu de la psychiatrie. Il a été hospitalisé en chirurgie pour des blessures faisant suite au vol où les victimes se sont débattues. Il est reçu au Centre Médico Psychologique (CMP) : sa démarche est leste, le contact est ouvert...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pertinence de la demarche d'evaluation sur la bientraitance en ehpad
  • Démarche d'évaluation des effets de la formation (cas sndp)
  • En quoi l'entretien annuel d'évaluation integré dans une démarche globale de qualité, peut-il être un outil au service...
  • Grille d'évaluation
  • Moyens d'evaluation
  • Les concepts psychologiques
  • L'examen psychologique
  • Guide d'évaluation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !