Démocratie américaine

10292 mots 42 pages
Deux prodigieuses puissances, la démocratie européenne et la démocratie des États-Unis, entraînent le monde occidental vers des destinées inconnues. L’une est née de la conquête, l’autre est arrivée tout d’un coup, par sa formation coloniale, aux salutaires pratiques d’une liberté sans exemple dans l’histoire. Leurs points de départ et leurs moyens sont diffèrens ; leur but est semblable.
Que pouvait tenter la démocratie européenne sans entrer en lutte avec les possesseurs de son territoire ? Successivement servie et opprimée par la féodalité, l’église, la monarchie, il en est résulté qu’elle a sans cesse entrepris de refaire ses lois politiques et religieuses. Dans cette œuvre où la science et le gouvernement lui manquaient, ses idées, ses sentimens et ses mœurs, ont presque toujours été en désaccord. Combien elle a imaginé d’étranges détours pour se produire ! Dominée par des pouvoirs traditionnels, expérimentés et habiles, elle s’est formée à l’école de ses Maîtres, s’est efforcée de les combattre avec leurs propres armes ; comme eux, enthousiaste et subtile, tour à tour orthodoxe, hérétique ou philosophe, aristocrate, royaliste ou républicaine, selon ses besoins : telle est encore la démocratie du vieux monde.
La démocratie américaine, placée en face du continent désert qui réclame son industrie, poursuit des gains à la fois trop nécessaires et trop faciles, pour avoir, le temps ou la volonté de renouveler les institutions religieuses et politiques dont elle n’a d’ailleurs qu’à se louer. Libre dès sa naissance, aucun pouvoir aristocratique ne s’est allié à une église dominante, afin de lui susciter ces obstacles qui ont tant de fois provoqué les soulèvemens de l’Europe. Elle est donc religieuse comme elle est républicaine, par habitude, et parce que les règles établies lui suffisent.
Voyez comme les sectes les plus véhémentes du dix-septième siècle transportées sur le col des États-Unis, se transforment facilement en régulière république ! Après avoir envoyé

en relation

  • Democratie americaine
    364 mots | 2 pages
  • Le démocratie américaine
    1379 mots | 6 pages
  • Democratie americaine
    656 mots | 3 pages
  • la démocratie américaine
    535 mots | 3 pages
  • La démocratie américaine depuis 1945
    1445 mots | 6 pages
  • Exposé démocratie présidentielle américaine
    674 mots | 3 pages
  • La démocratie américaine au xixeme siècle
    1576 mots | 7 pages
  • La démocratie américaine depuis 1945, fondements, fonctionnement, problèmes
    1550 mots | 7 pages
  • La démocratie américaine depuis 1945, fondements, fonctionnement, problèmes
    1528 mots | 7 pages
  • Réalités et limites de la démocratie américaine dnas la première moitié du 19ème siècle
    868 mots | 4 pages