Désir

Pages: 7 (1612 mots) Publié le: 28 février 2013
Commentaire de Texte
Jean-Jacques Rousseau, La Nouvelle Héloïse, partie IV, extrait
Plan détaillé :
* Une vision paradoxale et originale du désir et du bonheur
* Une nouvelle définition du bonheur : le désir.
* Ce bonheur est singulier.
* L’attente de la satisfaction d’un désir provoque un certain bonheur, distinct du bonheur lié à la satisfaction de ce désir.
*Ce bonheur singulier est précisément relatif à l’inquiétude de ne pas savoir si le désir sera satisfait. La formulation est hypothétique : « peut-être » cette « sorte de jouissance » singulière vaut-elle mieux que la jouissance réelle de l’objet désiré.
* L’hypothèse est aussitôt confirmée : « Malheur à qui ne désire plus rien ! ». Rousseau lève le doute : l’essentiel est de désirer, nonde posséder, du moins si l’on veut être heureux.
* Contraste paradoxal entre la perte de ce que l’on croit posséder et la possession de ce que l’on n’a pas encore:
* On n’accède jamais à la possession réelle : on cesse de posséder sitôt que l’on croit tenir l’objet désiré.
* « Pour ainsi dire » : Rousseau concède ici, en creux, le caractère paradoxal et audacieux de sathèse et des formulations choisies pour la formuler.
* Par une autre formulation paradoxale (la deuxième), Rousseau distingue le bonheur antérieur à la satisfaction d’un désir et la satisfaction de ce désir :
* Bien que Rousseau emploie deux fois le même mot dans une phrase qui semble affirmer que l’on n’est jamais heureux (dès lors qu’on ne serait heureux qu’avant d’être heureux),il faut comprendre qu’on est « heureux » en un sens distinct et plus plein à la fois avant le « bonheur » supposé de la satisfaction du désir.
* Le caractère contradictoire de la phrase ne doit pas laisser échapper que chacune des deux occurrences du mot « heureux » signifie autrement que l’autre : l’expression semble ici propice à stimuler l’imagination du lecteur, qui doitconstruire le sens du texte avec Rousseau (en d’autres termes, le lecteur doit faire l’effort de surmonter l’expression paradoxale de l’auteur pour atteindre la vérité d’un texte qui met peut-être en abyme, ainsi, la force du désir du lecteur de rejoindre une telle vérité).
* Le rôle clé de l’imagination pour surmonter « le néant des choses humaines »
* « En effet » marque une rupture : ils’agit, dans ce qui va suivre, de justifier les affirmations précédentes, autrement dit la thèse de l’auteur.
* Le texte comporte peu de connecteurs logiques et de très nombreuses affirmations enchaînées avec force et audace – les formulations paradoxales déjà étudiées témoignant de cette force et de cette audace ; « en effet » marque néanmoins un tournant dans le texte et annonce une série dejustifications des paradoxes précédents.
* « l’Homme, avide et borné » : vision sombre et pessimiste de l’Homme, de ses possibilités.
* « Avide » souligne le caractère infini du désir, « Borné » le caractère fini des choses qu’il peut obtenir. Une autre idée est suggérée : celle du caractère très terre-à-terre de l’Homme considéré être de désir.
* Cette anthropologie estancienne : Rousseau // Platon (l’homme est un être de manque… approfondir cette remarque exclusivement à l’appui de ton cours ; parler d’Épicure et de Spinoza si vous les avez étudiés, pour montrer que l’histoire des idées philosophiques t’intéresse ou n’a presque pas de secret pour toi ! Attention : Spinoza a vécu avant Rousseau, à la même époque que Hobbes et Leibniz ; toute l’anthropologie duXVIIe siècle définit l’Homme comme un être de désir, notamment mu par le désir de persévérer dans l’existence et d’accumuler les biens en vue d’accroître sa puissance et sa sécurité et néanmoins limité dans sa capacité à obtenir tout ce qu’il convoite ; or, sur des fondements apparemment comparables, Rousseau semble juger possible que les hommes renoncent à obtenir les choses qu’ils désirent,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le desir
  • Le désir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir
  • Désir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !