Désirer, est-ce nécessairement manquer ?

Pages: 2 (329 mots) Publié le: 30 novembre 2014
Introduction:
Quand l’enfant demande à ses parents de lui acher des jouets pour le nouvel an, il leur demande de réaliser ses désirs, en l’occurrence lui offrir des jouets désirés. Il se projettedans la situation désirée et se dit intérieurement : “qu’est-ce que je serais heureux si j’avais…”. En attendant que celle-ci se réalise, il ressent un manque, il est malheureux car il souffre de cemanque.
éthymologie DESIDERARE = "sidus", "sidere" : l'autre = la nostalgie, le regret, de l'absence de l'astre. Le désir, ici renvoie au manque qui vous tiraille, mais aussi à l'illusion, l'astrerenvoie au "brillant","clinqaunt" = peut-être que nous sommes victimes d'une illusion = le désir serait peut-être source de tromperie ( on ne trouveras pas la satisfaction de l'objet dans notre désir).. Laquestion vient alors de savoir si l’on peut désirer sans nécessairement souffrir

Il y a en l'homme un désir du Beau, que Platon qualifie dans le Philèbe comme un « désir pur », parce qu'il neprocède d'aucun manque antérieur, et qu'il est donc un désir purement positif : désir de voir de belles formes, mais aussi désir de produire de belles formes, de belles œuvres, ce qui amène la création desdifférents arts, susceptibles chacun à leur manière de matérialiser cette beauté à laquelle l'homme aspire.

Le désir de savoir, ou désir de la vérité, a aussi amené l'homme à élaborer des sciencesqui lui ont permis de progresser, tant sur le plan intellectuel que pratique puisque certaines découvertes scientifiques ont parfois des applications techniques et utiles.

Enfin le désir desagesse, qui peut être défini comme l'aspiration à être, non pas seulement plus savant, mais aussi plus juste et plus heureux, est cet élan qui a porté et doit encore porter l'homme à améliorer sonexistence, à s'améliorer lui-même, afin de se rendre toujours plus moral mais aussi plus heureux. Or désirer (phileïn) la sagesse (sophia), ce n'est rien d'autre que pratiquer ce que les Grecs appelaient...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Desir et manque
  • desir-manque
  • Ne desire-t-on que ce dont on manque?
  • Désirer est-ce seulement manquer?
  • Le désir : un manque et une souffrance ?
  • Ne désire-t-on que ce dont on manque?
  • Ne désire-on que ce dont on manque ?
  • Desire manque philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !