Développement dissertation explicative «aux arbres» victor hugo

626 mots 3 pages
L’extrait « Aux arbres » tiré du recueil « Les contemplations » de Victor Hugo est empreint de romantisme. Le long de ces vers, le poète, précurseur du mouvement, confronte la nature à la société. Cette nature, qui est son refuge, lui permet de se contempler à travers elle. Avec ces thèmes, Hugo rejoint l’esprit romantique. Plongé dans la végétation qui l’entoure, le poète s’évade et fui le reste du monde qui lui est si peu commode comme le laisse entendre cette « haine sur [s]on nom » (vers 23). Toutefois, comme il l’écrit, tapis au fond des bois, il est imperméable à cette corruption puisque ces insultes « répand[ent] en vain [leur] fiel » (vers 23). Il peut donc conserver son cœur d’enfant « tel que le fit [s]a mère » (vers 26) beaucoup plus proche de son état de nature, comme le dirait Jean-Jacques Rousseau. Avec sa vision contemplative, il est digne de ce grand philosophe romantique. La nature, qu’il observe dans ses moindres détails jusqu’à « une humble goutte d’eau de fleur en fleur tombée » (vers 6), est décrite comme un miroir reflétant ses propres sentiments. Elle se présente du même coup comme une confidente en accord avec sa sensibilité. Les mots, « [v]ous me connaissez, vous! » (vers 3), confirment ce fort lien d’amitié. Une autre preuve qu’il est fidèle au romantisme.
Toujours dans cet extrait, il est perceptible qu’Hugo, isolé dans cette nature confidente, se centre sur soi. Le lyrisme présent dans ce texte, comme dans bien d’autres poèmes du courant romantique, en est la preuve. Cette exaltation du « moi » (vers 25) consacre cette poésie à l’expression de ses sentiments personnels. Tel un adepte du romantisme, il s’explore et s’observe fouillant son passé et ses expériences douloureuses qu’il retranscrit en vers. Il se scrute et, seul avec cette nature qui le réconforte, il étudie et contemple aussi bien le « monde » entier qu’un simple «atome » (vers 14). C’est « [d]ans tout ce qui [l]’entoure et [le] cache à la fois » (vers 32), au centre de

en relation

  • M. jean
    3476 mots | 14 pages
  • Méthodologie de la dissertation littéraire
    11582 mots | 47 pages
  • Émile zola thérèse raquin
    17291 mots | 70 pages
  • L'annonce
    8567 mots | 35 pages
  • Francais Méthodes
    39952 mots | 160 pages
  • methodes_eleve_corrige 1
    11229 mots | 45 pages
  • cours francais seconde cned
    101601 mots | 407 pages
  • Commentaire
    11232 mots | 45 pages
  • Livre de français 1ère S\ES
    229176 mots | 917 pages
  • L'écume des Lettres 1ère - Corrigé
    215467 mots | 862 pages