dada

7045 mots 29 pages
Migration et création d’activités en milieu rural

Pascal Chevalier*

La croissance démographique des espaces ruraux est un phénomène acquis pour la plupart des pays occidentaux. En France, les résultats du recensement de la population de 2006 ne font que confirmer dans la durée un processus de repeuplement engagé à présent depuis plusieurs décennies. De manière générale, la dynamique démographique rurale se poursuit, la population des espaces ruraux en 2006 augmentant désormais au même rythme que celle de l'ensemble du territoire français (+0,7% par an). Ce renouveau démographique de l’espace rural est le résultat de deux dynamiques, d’abord la réduction continue des zones de désertification et ensuite une extension de territoires dont la population croît rapidement (Insee
Première 2009).
De manière quasi générale, on retrouve la tendance à l’augmentation de la population rurale sous l’impulsion essentielle des courants migratoires. L’attractivité grandissante d’espaces, soumis jadis à un exode relativement intense, se traduit par un apport de nouvelles populations migrantes, dont le rôle dans les dynamiques rurales revêt désormais une dimension particulièrement importante. L’arrivée de nouveaux ménages, souvent plus jeunes que la population autochtone, participe nettement à redynamiser des structures sociodémographiques locales souvent vieillies par des décennies d’exode. La présence de
« néoruraux », comme on les nomme encore parfois, participe également à transformer l’économie locale, soit par le biais de la consommation qu’ils engendrent, soit plus directement par le processus de création d’activité dont ils sont souvent à l’origine.
Devant ce constat, plusieurs questions peuvent être avancées. La première concerne les migrants euxmêmes dont le poids dans la dynamique locale n’est plus à démonter. Qui sont-ils ? S’agit-il d’actifs ou d’inactifs ? D’où viennent-ils ? Quelles sont leurs motivations à venir s’installer en milieu rural ? La

en relation

  • Le dada
    1884 mots | 8 pages
  • Dada
    81833 mots | 328 pages
  • Dada
    451 mots | 2 pages
  • Dada
    1238 mots | 5 pages
  • Dada
    1016 mots | 5 pages
  • Dada
    1257 mots | 6 pages
  • Les dada
    856 mots | 4 pages
  • Dada
    1827 mots | 8 pages
  • Manifeste dada
    662 mots | 3 pages
  • Mouvement dada
    1712 mots | 7 pages