dadwdawdadawdadw

280 mots 2 pages
Analyse :
Tableau 1 : Résultat des expérimentations 1 et 2
Q
Masse (g)
Capacité thermique massique (J/g°C)
Variation de température (ΔT) en degré Celsius
Énergie dégagée(Q) en joules pour une mole
Énergie dégagée(Q) en joules pour une gramme
Expérimentation 1
4,03
4,19
13
2178,642
54,47
Expérimentation 2
4,00
4,19
11,5
1919,8608
48,185

En déterminant la chaleur massique et molaire de la dissolution de 4g de NaOH, nous avons remarqué ceci dans nos expérimentations. En effet, nous remarquons que si la masse est a peine plus petite, et vice-versa, il y a une énorme différence lorsque nous observons le nombre de joule dégagé par la réaction. Danc ce cas, réduire la masse réduirais aussi la quantité de chaleur dégagé et vice-versa.;

Exemples de Calculs
1 : Pour trouver ΔT :
ΔT= Tf-Ti
ΔT= 36-23
ΔT=13 degré Celsius
2 : Pour trouver l’énergie dégagée en joules pour une mole :
Q=MCΔT
Q= 4,03 x 4,19 x13
Q= 219,5141 Joules pour 4,03 grammes
Une mole de NaOH = 39,9971 grammes
Donc… mole 4g NaOH 219,5141 J 1mole 39,9971g NaOH x x = 2178,642 J

3 : Pour trouver l’énergie dégagée en joules pour une gramme
Q=MCΔT
Q= 4,03 x 4,19 x 13
Q= 218,5141 Joules pour 4,03 grammes
Donc… 4g NaOH 219,5141 J 1g NaOH x x = 54,57 J
Pour ce qui en est de la fiabilité de nos résultat, on peut en déduire que nos résultat sont quand même très près de la réalité. Effectivement, la seule chose qui nous empêche d’avoir une fiabilité absolue est le calorimètre (tasse de café), car il y avait un trou sur le couvercle de celui-ci qui faisait en sorte que ce n’était pas un système parfaitement isolé. Par conséquent, on pourrait améliorer le laboratoire en possédant une balance numérique et un calorimètre isolé parfaitement.

en relation