Daniel pennac: "extrait de comme un roman"

1092 mots 5 pages
Daniel Pennac: Extrait de Comme un roman

Voici l’extrait du livre Comme un roman, écrit pas Daniel Pennac. Pennac est un auteur francais, né au Maroc. Il est un romancier contemporain, il a écrit plusieurs livres pour les enfants. Notre texte est un essaie décrivant le passage difficile de l’enfance à l’adolescence des jeunes francais qui ont le problème avec l’écheque scolaire. Nous allons analyser ce texte en trois parties, premièrement nous allons décrire la Situation actuelle, deuxièmement nous allons nous intéresser à l’Apparence externe et enfin nous allons expliquer la Malaise interne des élèves.
Maintenant je passe à la lecture…

1. Situation actuelle
-Pennac nous présente une partie des jeunes marqué par l’échec scolaire, ces jeunes ont des mauvais résultats à l’école, il s’agit des adolescents (l.1„une classe adolescente“) qui n’ont pas de bons résultats
-cet échec concerne ici les jeunes avant le bac (l.4 „pas de mention au bac, voire pas de bac ddu tout“)
-les bons lycées se débarasse d’eux pour garder leur bonne réputation d’établissement
-Pennac met en opposition les bons étudiants destinés aux études supérieurs et les mauvais élèves qu’il appelle „les autres“ (l.l.2-3 „les autres, cex qui se sont fait renvoyer des lycées du centre-ville“)
-il met „les autres“ entre guillemmets („ ..“), pour exprimer que c’est la société qui les considère comme mauvais, comme les autres
-on sent que l’écrivain se montre critique de cette politique scolaire, politique de réussite
-il est ironique en parlant des bonns élèves, il utilise les expression comme (l.1 „élèves soigneusement calibrés“, l.2 „les hautes portiques des grandes écoles“)
-les superlatifs sont en plus accompagnées par des expressions come („Oh!“, „vite-vite“, „non,“)
-auteur présente ces mauvais élèves dans une situation nouvelle, ils viennent de quitter le lycée (l.3 „qui se sont fait renvoyer des lycées du centre-ville“) et ils ont échoué (l.6)
-ils ont l’idée que tout le monde les a

en relation

  • Comme un roman daniel pennac
    2215 mots | 9 pages
  • isabelle
    2176 mots | 9 pages
  • Comme un roman
    1729 mots | 7 pages
  • Comme un roman
    5899 mots | 24 pages
  • Chagrin d'école
    3852 mots | 16 pages
  • olef
    2360 mots | 10 pages
  • olaf
    2360 mots | 10 pages
  • La petite marchande de prose
    5596 mots | 23 pages
  • Zola
    1383 mots | 6 pages
  • Synthese rapport lecture type crpe
    1247 mots | 5 pages