Daniel shiffrin

4213 mots 17 pages
Fiche de lecture
« L’Edition sans éditeurs » et « Le contrôle de la parole » d’André SCHIFFRIN

En 1999, André Schiffrin sort l’essai « l’Edition sans éditeurs ». A travers l’histoire de la maison d’édition Panhteon Books, son rachat par un grand groupe, et le lancement d’une nouvelle maison « The New Press » à but non lucratif, nous découvrons l’évolution de la situation dans le monde éditorial des Etats Unis..
Au moment où l’Europe a été ravagé par la deuxième guerre mondiale, les Etats-Unis représentait la terre d’asile pour les nombreux intellectuels européens. L’un d’entre eux était Jacques Schiffrin, le fondateur de la maison Les Editions de la Pléiade ainsi que de la très connue collection La Pléiade consacrée aux classiques du monde entier. Arrivé au Etats-Unis, il a rapidement retrouvé le monde de l’édition en publiant les textes de La Résistance. Peu de temps après, il rejoint la maison Pantheon Books fondé par l’Allemand Kurt Wolff qui publiait déjà des livres en anglais et en allemand de très haut niveau culturel et littéraire.
Avec l’aide financière de Mary Mellon, femme d’un millionnaire américain, The Pantheon Books lance la collection Bollingen. Cette subvention permettra l’édition des nombreux nouveaux auteurs européens.
A la fin des années cinquante, Pantheon Books publia Le doctor Jivago qui lui ouvrira les portes du succès. L’arrivée de l’argent commença à créer les tensions et Wolff maintenant seul après la mort de Jacques Schiffrin décida de quitter les Etats-Unis pour la Suisse. Sans grand succès, il essaya de gérer les éditions de la Suisse, et peu de temps après il quite la société. En quête de nouveau dirigeant, les actionnaires se tourne vers Random House à qui ils vendent Pantheon Books.
A l’époque où peu de maisons d’éditions étaient côté en Bourse et souvent encore dirigées par leurs fondateurs, il était nécessaire, de tout faire pour

en relation

  • La nuit de mai de musset
    28973 mots | 116 pages
  • les limites de la rationalitée limiteé : un essai de reflexion en science de gestion
    9130 mots | 37 pages
  • Neuropsychologie
    16218 mots | 65 pages
  • La mémoire et le langage
    9738 mots | 39 pages
  • zerzerzrezerzer
    31195 mots | 125 pages
  • Sagace
    55342 mots | 222 pages
  • la notion d'espace dans l'art
    115175 mots | 461 pages
  • Document
    110218 mots | 441 pages