Das air france klm

1621 mots 7 pages
Tourisme fluvial

TOURISME FLUVIAL
Par Jean-Claude Jacob – direction du Tourisme

CONNAISSANCE DU SECTEUR
Le tourisme fluvial, parfois appelé tourisme « bleu », est riche de nombreux aspects : les promenades courtes de une à quelques heures ou pour la journée, sur des bateaux promenade, avec ou sans restauration ; les croisières fluviales de plusieurs jours à bord de bateaux-hôtels (paquebots fluviaux ou péniches-hôtels) ; la location de bateaux habitables (coches de plaisance ou pénichettes ) pour un week-end ou pour une ou plusieurs semaines ; la plaisance fluviale privée, à bord de bateaux habitables (y compris les bateaux de plaisance maritime en transit) ou à bord de petites unités de promenade ou de sport ; le nautisme de proximité (canotage, pêche en barque, canoë-kayak, aviron…).

On peut aussi considérer comme faisant partie du tourisme fluvial l’ensemble des activités de loisirs pratiquées le long de la voie d’eau (randonnées et promenades à pied ou en bicyclette, visites d’ouvrages ou de musées, etc.). C’est un tourisme qui contribue fortement à l’aménagement des territoires concernés, en raison de ses retombées économiques importantes, en milieu rural (location de coches, péniches-hôtel) ou en milieu urbain (bateaux promenades). L’activité de navigation fluviale est répartie pour l'essentiel sur quatre secteurs : le canal du Midi, les canaux du Centre et de Bourgogne, le bassin de l’ouest (Bretagne et Pays de la Loire) et le Grand Est. Des organismes fédérateurs contribuent à structurer le secteur tels que les Voies Navigables de France, la Fédération des Ports de Plaisance… Le réseau national des voies navigables compte 1 865 écluses et 8 500 kilomètres, dont 6 700 sont gérés par l’établissement public Voies navigables de France (VNF). Le reste du réseau est directement géré par les collectivités locales, régions ou départements.

Son évolution
Entre 1995 et 2002, on a constaté un développement de l’activité sous l’effet des différentes

en relation

  • Cas air france
    8448 mots | 34 pages
  • Stratégie d'alliance : le cas AIR France - KLM
    3344 mots | 14 pages
  • Avantages concurrentiels air france
    713 mots | 3 pages
  • Analyse stratégique air france
    1326 mots | 6 pages
  • Air france
    4343 mots | 18 pages
  • Domaine d'activite strategique air france
    2769 mots | 12 pages
  • Air france
    2982 mots | 12 pages
  • Stratégie air france
    7527 mots | 31 pages
  • Analyse sectorielle Air France
    2031 mots | 9 pages
  • Airfrance klm
    2857 mots | 12 pages