David stirling

Pages: 5 (1052 mots) Publié le: 14 mars 2013
-------------------------------------------------
Jeunesse et éducation[modifier]
Sa famille est originaire du village de Keir1, au centre de l'Ecosse. Son père est un général de brigade de la Première Guerre mondiale et sa femme appartient au célèbre clan Lovat.
Après des études à Ampleforth College, dans le comté du Yorkshire en Angleterre, il intègre le Trinity College de l'université deCambridge. Plus attiré par les distractions extra-universitaires et sportives que par les études, il est renvoyé au bout d'un an après avoir reçu pas moins de vingt-trois blâmes pour indiscipline.
Ancien cadet du peloton d'officiers d'Ampleforth College, il est nommé sous-lieutenant de réserve dans les Scots Guards le 24 juillet 1937. À l'été 1938, il part pour le Canada, qu'il traverse del'Atlantique au Pacifique, vivant de petits travaux et s'entraînant à l'escalade sur les sommets qu'il trouve sur sa route.
-------------------------------------------------
Deuxième Guerre mondiale[modifier]
Quand la guerre éclate, en septembre 1939, il s'entraîne pour conquérir l'Everest. Il intègre alors le Commando n° 8 formé en juin 1940 en Angleterre par le lieutenant-colonel Robert Laycock. Ilcombat sur l'île de Rhodes en mai 1941 puis rejoint la Layforce en Afrique du Nord.
Après la dissolution de la Layforce en juin 1941, lieutenant à titre temporaire (avec rang de capitaine), il fonde avec Jock Lewes2 le détachement L (Brigade Special Air Service) en juillet 1941 en prélevant six officiers et soixante soldats de la Layforce.
Au camp de Kabrit, en Égypte, Stirling conduitl'entraînement intensif de ses recrues en août et septembre, sans l'assistance d'instructeurs, selon des méthodes nouvelles et originales. La première mission opérationnelle parachutée, effectuée le 4 octobre 1941, est pourtant un échec. Parachutés derrière les lignes ennemies par grand vent et sous une pluie battante, seuls vingt-deux hommes sur soixante rentrent à la base.
Stirling en conclut que laplupart des opérations commando doivent se faire, autant que possible, par des moyens terrestres et non aéroportés. De fait, les SAS vont désormais opérer de concert avec le Long Range Desert Group, unité crée en juillet 1940 par le commandant Ralph A. Bagnold (1896-1990, OBE-1941) et spécialisée dans les raids en profondeur derrière les lignes allemandes et italiennes. Les SAS (anglais et françaislibres) vont désormais effectuer des raids éclairs et destructeurs, notamment sur les aérodromes allemands, au moyen de Jeeps équipées de mitailleuses Vickers jumelées.
Le lieutenant David Stirling reçoit le Distinguished Service Order et fait l'objet d'une citation le 24 février 1942 puis est cité de nouveau le 30 juin 1942 dans le cadre des opérations au Moyen-Orient. Il est rapidement promucommandant - il est surnommé "le commandant fantôme" ("the Phantom Major") - puis nommé lieutenant-colonel à titre temporaire, commandant le 1er Régiment SAS. Après avoir commandé personnellement plusieurs missions, il est capturé en janvier 1943 par les Allemands, au cours d'un raid en Tunisie. Après quatre tentatives d'évasion, il est emprisonné dans la forteresse de Colditz et n'est libéréqu'en 1945.
Lieutenant-colonel à titre temporaire, il est nommé officier de l'Empire britannique (OBE) le 14 novembre 1946 pour bravoure sur le champ de bataille.
-------------------------------------------------
L'après-guerre[modifier]
En mai 1948, le sous-lieutenant de réserve Stirling est nommé capitaine de réserve à compter du 27 juillet 1947 et se voit accordé le grade de lieutenant-colonelhonoraire. En février 1952, il est nommé commandant de réserve à compter du 1er novembre 1947. Il prend sa retraite de la réserve le 15 novembre 1965 avec le grade de commandant.
Après la guerre, Stirling reste très lié aux services secrets britanniques et à la famille royale. Ainsi, il assure la fonction de "Goldstick", la personne désignée par la maison royale pour organiser le dispositif de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Stirling
  • Stirling
  • Moteur stirling
  • machine stirling
  • Le moteur stirling
  • David
  • David
  • DAVID

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !