De lège cel

250 mots 1 page
Il y a sept ans, Johan Depoorter était dans ma classe. Il était encore exceptionnellement brillant, pas un fripon et pourtant il appartenait à ces gens dont je me suis rappelé tant de temps après. Peut-être parce qu’il a été si coopératif, gentil et spontané.
Cette année, Johan devrait avoir dix-sept ans…
Devrait…
Mais le prêtre dans l’église a dit : « Il est difficile, chers parents, membres de la famille et amis, de trouver des mots de réconfort si une vie, si jeune encore, est brisée brutalement... »
Il faisait froid dans l’église. Encore trop tôt pour allumer le chauffage central. Aujourd’hui, il faisait froid, l’air était humide avec une odeur de mouillé, de cloques tombées. Les gens se mouchaient et éternuaient.
« Un garçon avec sa vie entière devant lui » dit le prêtre. « Pour ceux qui l’ont connus, il a été un ami agréable, un garçon présent pour son entourage… »
Je me rappelle encore le temps où il était un schlager français. Dix fois par jour, on pouvait l’entendre via la radio : « …et je chante la ballade, la ballade des gens heureux. »
6
Et un jour, Johan a levé son doigt pendant un cours d’histoire et a dit : « Maître, je connais une chansonnette française ! »
Ces yeux scintillants étaient désarmés. J’ai laissé Ambiorix pour ce qu’il était et Johan nous affirmait qu’il allait tout ravager avec son bilinguisme. Il est allé se mettre sur la marche et a chanté à pleine voix : « …et je chante chocolade, chocolade des gens heureux…

en relation

  • De lege cel
    303 mots | 2 pages
  • De lege cel
    3016 mots | 13 pages
  • De lege cel
    3914 mots | 16 pages
  • De lege cel
    1600 mots | 7 pages
  • De lege cel
    661 mots | 3 pages
  • De lege cel
    1562 mots | 7 pages
  • De lege cel
    1049 mots | 5 pages
  • De lege cel
    504 mots | 3 pages
  • De lege cel, rené swartenbroekx, traduction
    21851 mots | 88 pages
  • Commentaire de l'arrêt caraslanis
    2145 mots | 9 pages