De la brièveté de la vie

778 mots 4 pages
Magnin Arthur 311

Compte rendu critique

Sénèque sur la brièveté de la vie

Auteur et contexte :

Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque, est né en l’an quatre avant J.-C. en Espagne. Fils de Sénèque le Rhéteur, il est issu d’une famille riche et a donc un avenir très prometteur. Il côtoye les amis philosophes de son père et se fait très rapidement une grande réputation à Rome dont on sait que l’empereur, Caligula, était très jaloux. Influencé par la philosophie il décide d’arrêter ses études en sciences et de vivre dans la frugalité. Cependant, son père va très vite le ramener à la raison et c’est ainsi que Sénèque va ouvrir une école de philosophie avec son père à Rome. En 41 après J.-C., Sénèque est exilé en Corse suite à des démêlés avec la justice. En 49, il est rappelé à Rome par Agrippine, la mère de Néron et l’épouse de Claude, qui lui confie l’éducation de son jeune fils. Agrippine empoisonne Claude qui était alors au trône en 54. C’est pourquoi Néron lui a succéder.
C’est entre 49 et 55 que Sénèque va écrire de la brièveté de la vie. Durant 13 ans Sénèque vit dans le luxe auprès de la cour. Il est l’un des principaux ministres de Néron et c’est notamment à ce titre qu’il va se bâtir une fortune colossale d’environ 600 millions de francs actuels. En l’an 60 il prend sa retraite, mais en 65 il est compromis par son œuvre Conjuration de Pison et est condamné à mort. Néron, qui depuis quelque temps le hait, lui ordonne de s’ouvrir les veines et Sénèque meurt en 65.

Résumé :

L’idée maîtresse du traité de Sénèque est qu’il faut débarrasser notre vie de toute inutilité pour pouvoir la vivre pleinement. Il explique qu’en soustrayant à notre âge le temps passé à faire des choses accessoires ou à ne rien faire, on remarque alors qu’on a perdu une partie de notre existence. Il pense que l’homme part du principe qu’il vivra toujours sans se rendre compte de la valeur du temps et que donc ça lui est égal d’en perdre au travail par exemple. Il explique

en relation

  • La brièveté de la vie
    1592 mots | 7 pages
  • La brieveté de la vie
    397 mots | 2 pages
  • De la brièveté de la vie
    309 mots | 2 pages
  • La brièveté de la vie
    579 mots | 3 pages
  • De la brieveté de la vie
    582 mots | 3 pages
  • Sénèque, de la brièveté de la vie
    1322 mots | 6 pages
  • De la briéveté de la vie, sénèque
    2569 mots | 11 pages
  • La brièveté de la vie, sénèque
    1687 mots | 7 pages
  • Séneque de la brieveté de la vie
    1074 mots | 5 pages
  • Sénèque, de la brièveté de la vie
    852 mots | 4 pages