De la democratie en amérique

Pages: 10 (2295 mots) Publié le: 20 mars 2013
Devoir de Philosophie

Introduction

Dans ce texte, la notion de démocratie est prédominante. Sa signification devient alors essentiel à la bonne compréhension du sujet. Ainsi c'est une doctrine politique selon laquelle la souveraineté appartient à l'ensemble des citoyens. Elle est directe ou représentative selon que le peuple exerce son pouvoir sans intermédiaire ou par l'intermédiaire dereprésentants élus. Provient du grec ancien δημοκρατία, dêmokratía avec dêmos signifiant «peuple» et kratos «pouvoir».
Tocqueville entend montrer le problème propre aux sociétés démocratiques et y apporter une solution. Les démocraties sont en effet traversées par un paradoxe qui vient toujours les menacer de l'intérieur: il suffit de donner au peuple la souveraineté pour que celui-ci sedésintéresse toujours davantage des affaires publiques. En revanche, lorsqu'on passe du pays tout entier au canton, les hommes ont entre eux des rapports quotidiens et incessants: ils ont besoin les uns des autres, ils fréquentent sans cesse les mêmes lieux, ils se connaissent, leurs différentes familles ont contracté une multitude d'alliances et de contrats (par exemple par le biais du mariage). Ils sontaussi continuellement confrontés à des problèmes locaux: querelle sur la propriété de telle terre, difficulté liée à tel droit de passage, au coût d'entretien de tel fossé, etc. Alors que le citoyen d'un État démocratique ne fait pas le rapport entre son existence quotidienne et les discussions des «principaux citoyens» que sont les représentants nationaux, il voit immédiatement le lien qui peutunir sa vie et ces problèmes locaux; il comprend sans même qu'on ait besoin de les lui expliquer les attaches inextricables qui relient son intérêt particulier et la loi comme expression de l'intérêt général.Le citoyen d'un État démocratique a donc toujours tendance à se refermer sur ses simples intérêts privés, et à se désintéresser de la politique; mais alors, la solution à un tel repli sur soi neserait-elle pas d'opérer une décentralisation du pouvoir, en chargeant les citoyens (par exemple par l'intermédiaire d'associations) de régler eux-mêmes les problèmes qui les concernent directement?C'est donc en s'appuyant sur leur intérêt pour les affaires locales qui les touchent qu'on évitera aux citoyens d'un État démocratique de ne plus se préoccuper des questions politiques, qu'on lesobligera à s'intéresser au bien public autant qu'aux autres hommes. Il vaut mieux, pour obtenir la bienveillance du peuple, défendre les libertés locales, c'est-à-dire laisser aux citoyens le gouvernement des « petites affaires ». C'est la seule solution pour éviter que le peuple tout entier ne consente à élire ses représentants, avant de retourner aussitôt à ses affaires privées, en laissant les «principaux citoyens » prendre seuls en charge toutes les affaires de l'État.

I. Analyse du texte

1. Démocratie à l'échelle de l'État et à l'échelle du cantona) Conduite des «affaires générales» de l'ÉtatDans une société démocratique, le peuple élit des représentants chargés de régler les «affaires générales» de la nation: ces «principaux citoyens» du pays que sont les députés, et qui parlentau nom de leur circonscription, se réunissent en assemblée dans un lieu précis, généralement situé dans la capitale de l'État. Les affaires débattues, chacun rentre chez soi: il n'y a pas entre ces professionnels de la politique de «lien durable» ou affectif, pas plus qu'il n'y a entre eux et la plupart de leurs électeurs d'attachement personnel: un député ne connaît pas personnellement ceux au nomde la majorité desquels il parle; encore moins connaît-il les gens qu'un autre député représente.
b) Conduite des «affaires particulières» d'un cantonLes «principaux citoyens» du pays, c'est-à-dire les représentants du peuple (de quelque manière qu'ils soient désignés) gèrent les grandes affaires nationales. Au nom de tous les citoyens, ils discutent des lois générales de l'État. Mais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • De la democratie en amérique
  • De la démocratie en amérique
  • De la démocratie en amérique
  • De la democratie en amerique
  • De la démocratie en amérique
  • De la démocratie en amérique
  • De la démocratie en amérique
  • De la démocratie en amerique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !