De la personnalité à la territorialité des lois

1649 mots 7 pages
11-12-13

FONDEMENTS DU DROIT
Introduction générale

Résumé de la première séance n Le

droit se fonde sur la force:

Plusieurs philosophes ont cru que le droit avait sa source dans la force. Il existe une loi du plus fort et un droit du plus fort.

FORCE
Plusieurs philosophes dont Thomas Hobbes(1588-1679) pensent que les hommes à l’état de nature se croient le droit de tout faire; ils luttent ainsi contre les autres dans une guerre sans merci et sans fin. n Dans ces conditions le seul moyen de réaliser la paix consiste à se mettre au service du plus fort qui lui, peut imposer la paix. n 1

11-12-13

FORCE n Ainsi

les hommes, abdiquent-ils en faveur du plus fort leurs droits individuels pour recevoir en retour sa protection. n Voilà l’origine et le fondement du pouvoir politique. Le maître fait la loi. n Est bon ce qu’il déclare être bon et mauvais ce qu’il juge être mauvais.

FORCE n Pour

Hegel (1770-1831)

Au lieu d’être le contraire du droit, la force en est une expression évidente. Une nation appelée à dominer le monde n’a pas à légitimer son impérialisme, les autres peuples n’ont aucun droit à revendiquer en face d’elle. Ainsi le triomphe de la force est fondé sur le droit, la force est sacrée et c’est elle qui fait le droit ou la justice

Utilitarisme n Stuart

Mill: ( 1806-1873) Peut-on fonder le droit sur les exigences et les nécessités de la vie sociale? Oui Selon ce principe : est bon ce qui est utile; ce qui signifie que c’est l’intérêt social qui est la source du droit. Le bonheur pour le plus grand nombre.

2

11-12-13

Idéal de justice (Platon) n Cette

théorie considère qu’il y a dans l’essence humaine une nature inférieure gouvernée par les instincts et une nature supérieure gouvernée par la raison et les inclinaisons idéales. n On doit tendre vers le second et c’est cet état qui détermine le droit.

n DIMENSION

HISTORIQUE DU DROIT

3

11-12-13

Il faut faire la

en relation

  • De la personnalité des lois à la territorialité des lois.
    2306 mots | 10 pages
  • De la personnalité à la territorialité des lois
    2707 mots | 11 pages
  • De la personnalité des lois à la territorialité du droit
    4027 mots | 17 pages
  • De la personnalité des lois à la territorialité du droit
    1470 mots | 6 pages
  • Le passage de la personnalité à la territorialité des lois à l'époque féodale
    725 mots | 3 pages
  • Térritorialité des lois
    875 mots | 4 pages
  • Les lectures sur le droit civile
    1096 mots | 5 pages
  • Dissertation histoire du droit
    2601 mots | 11 pages
  • Conflits des normes
    3720 mots | 15 pages
  • La royauté mérovingienne
    619 mots | 3 pages