De la recherche de la vérité

Pages: 8 (1984 mots) Publié le: 25 février 2010
Ceci est le corrigé de mon professeur de philosophie sur ce texte du premier bac blanc.

 

|«Il est assez difficile de comprendre, comment il se peut faire que des gens qui ont de l'esprit, aiment mieux se servir de |
|l'esprit des autres dans la recherche de la vérité, que de celui que Dieu leur a donné. Il y a sans doute infiniment plus de |
|plaisir et plus d'honneur à seconduire par ses propres yeux, que par ceux des autres ; et un homme qui a de bons yeux ne |
|s'avisa jamais de se les fermer, ou de se les arracher, dans l'espérance d'avoir un conducteur. "Sapientis oculi in capite ejus,|
|stultus in tenebris ambulat"(1). Pourquoi le fou marche-t-il dans les ténèbres ? C'est qu'il ne voit que par les yeux d'autrui, |
|et que ne voir que de cette manière, àproprement parler, c'est ne rien voir. L'usage de l'esprit est à l'usage des yeux, ce que|
|l'esprit est aux yeux ; et de même que l'esprit est infiniment au-dessus des yeux, l'usage de l'esprit est accompagné de |
|satisfactions bien plus solides, et qui le contentent bien autrement, que la lumière et les couleurs ne contentent la vue. Les |
|hommes toutefois se servent toujours de leursyeux pour se conduire, et ils ne se servent presque jamais de leur esprit pour |
|découvrir la vérité.» |
| |
|(1) "Les yeux du sage sont dans sa tête ;l’insensé marche dans les ténèbres." |
|Malebranche, Malebranche, De la recherche de la vérité |

Introduction

Il faut penser par soi-même pour découvrir la vérité, nous dit Malebranche dans l'extrait du De la recherche de la vérité que l'on se propose d'expliquer. Il ne démontrepas directement cette thèse dans ce passage, mais s'en tient à l'établir en raisonnant par analogie, ce qui lui permet de l'illustrer du même coup. Il faut utiliser son esprit comme on utilise ses yeux : de même que « les hommes se servent de leurs yeux pour se conduire », il leur faut se servir directement de leur esprit pour conduire leur pensée au lieu de s'en remettre à d'autres. C'est ainsiqu'ils penseront aussi qu'ils voient clairement et qu'ils trouveront la vérité qu'ils cherchent. La question est donc d'abord de savoir comment chercher cette vérité, pour savoir ensuite ce qu'elle est. C'est à cette question de méthode que Malebranche répond ici en rappelant que « les yeux du sage sont dans sa tête » et que l'on ne pense librement qu'en pensant par soi-même, de façon indépendante etautonome.
Comment conduire en effet son esprit dans la recherche de la vérité ? Faut-il s'en remettre à d'autre : à des professeurs, des directeurs de conscience ou des guides spirituels ? Ou faut-il d'abord s'interroger soi-même, faire retour à soi et réfléchir ? Quelle place accorder à l'autre dans sa recherche ? Y a-t-il des maîtres de vérité ? Ou la vérité est-elle par définition libre etsans maître ? Qu'est-elle ? Où faut-il la chercher ? Qu'est-ce enfin qu'un esprit libre ?

I. Il en va de l'esprit comme des yeux

Malebranche établit sa thèse en raisonnant par analogie. Rappelons donc qu'une analogie est une identité non de termes, mais de rapport. Les termes mis en rapport peuvent être différents et appartenir à des domaines distincts ; mais le rapport que l'on établit entreeux demeure invariant.
C'est ainsi que l'on peut faire, selon notre auteur, une analogie entre l'œil et l'esprit d'une part, puis leurs objets ou domaines respectifs d'autre part, c'est-à-dire entre les idées et les choses, le sensible et l'intelligible, ou entre les différentes façons de les utiliser, c'est-à-dire entre des méthodes.
La première analogie de Malebranche établit un lien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La recherche de la vérité
  • La recherche de la vérité
  • La recherche de la verite
  • Recherche de la vérité
  • La recherche de la vérité
  • La recherche scientifique est elle la recherche de la vérité
  • La recherche de la vérité par la lumière naturelle
  • La recherche de la vérité de malebranche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !