De la seduction à la rupture grace aux nouveaux moyens de technologie

3532 mots 15 pages
Economie de la Construction

S7

04

S7-04 – Etude des coûts

ETUDE DES COÛTS

1. DEFINITIONS
Le devis est l'estimation correcte du prix de vente d'un travail déterminé.
L'établissement d'un devis présente de nombreuses difficultés, notamment du fait que l'étude s'effectue avant l'exécution des travaux. Il s'ensuit une part d'incertitudes auxquelles s'ajoutent les impondérables pouvant survenir en cours de chantier.
Il en résulte que tout devis à un caractère d'approximation et que le prix correct d'un ouvrage sera celui qui se rapprochera le plus du prix de revient réel, majoré du montant de la marge bénéficiaire que l'entreprise espère réaliser. Il peut exister plusieurs sortes de devis selon que les documents de base sont complets.
Le devis estimatif : c'est un devis détaillé où figurent toutes les quantités d'ouvrages et leur prix unitaire ainsi que le prix proposé pour l'ensemble des travaux.
On demande parfois à l'entrepreneur, une estimation approchée, plus ou moins bien définie. En aucun cas ces estimations ne pourront être utilisées pour traiter un travail.
Parfois le devis remis au client ne comporte que l'indication globale du prix demandé par l'entreprise. Il s'agit alors d'une somme forfaitaire.
Remarque : lorsque les documents remis à l'entreprise en vue de l'établissement du devis comportent un devis quantitatif (avant-métré, métré, cadre de décomposition du prix global et forfaitaire – DPGF), ce document ne peut être pris en considération que si le client s'engage expressément, par écrit, à accepter la responsabilité des quantités qui y figurent. Même dans ce cas, il est de l'intérêt de l'entreprise de vérifier les quantités qui lui sont présentées. 2. A QUOI SERT UN DEVIS ?
" Le devis est avant tout un instrument de prévision
Il constitue l'estimation du coût d'un ouvrage et à ce titre sert de base à la conclusion du marché.
Selon qu'il aura été bien ou mal établi, l'affaire traitée pourra devenir bénéficiaire ou

en relation

  • les réseaux sociaux
    514 mots | 3 pages
  • Introduction à la décoration
    901 mots | 4 pages
  • Marchandising
    8075 mots | 33 pages
  • Pduc inter
    3972 mots | 16 pages
  • Les hommes dans la publicité
    2463 mots | 10 pages
  • Marketing rh
    1180 mots | 5 pages
  • trade marketing
    3108 mots | 13 pages
  • Ludebo
    2720 mots | 11 pages
  • Sinay
    5079 mots | 21 pages
  • Projet marketing de luxe : cartier, création d'une ligne de lingerie de luxe
    12522 mots | 51 pages