De quoi réfléchir, demain c'est loin

1808 mots 8 pages
Document mis en ligne pour en avoir un je suis désolée, mais ces paroles sont constructives et vous pouvez les ressortir en histoire, philosophie, économie ou autre.... :)

L'encre coule, le sang se répand, la feuille buvard
Absorbe l'émotion, sac d'images dans ma mémoire.
Je parle de ce que mes proches vivent et de ce que je vois
Des mecs coulés par le désespoir qui partent à la dérive,

Des mecs qui pour 20 000 de shit se déchirent.
Je parle du quotidien, écoute bien mes phrases font pas rire,
Rire, sourire, certains l'ont perdu.
Je pense à Momo qui m'a dit à plus, jamais je ne l'ai revu.

Tenter le diable pour sortir de la galère, t'as gagné frère,
Mais c'est toujours la misère pour ceux qui poussent derrière.
Pousse pousser au milieu d'un champ de béton,
Grandir dans un parking et voir les grands faire rentrer les ronds.

La pauvreté, ça fait gamberger en deux temps trois mouvements.
On coupe, on compresse, on découpe, on emballe, on vend.
A tour de bras, on fait rentrer l'argent du crack.
Ouais, c'est la vie, et parle pas de RMI ici.

Ici, le rêve des jeunes c'est Golf GTI, survete Tachini,
Tomber les femmes à l'aise comme many.
Sur Scarface, je suis comme tout le monde, je délire bien
Dieu merci, j'ai grandi, je suis plus malin, lui il crève à la fin.

La fin, la faim, la faim justifie les moyens; 4, 5 coups malsains.
On tient jusqu'à demain, après on verra bien.
On marche dans l'ombre du malin du soir au matin,
Tapis dans un coin, couteau à la main, bandit de grand chemin.

Chemin, chemin, y'en a pas deux pour être un dieu.
Frapper comme une enclume, pas tomber les yeux, l'envieux en veut
Une route pour y entrer, deux pour s'en sortir, 3/4 cuir
Réussir, s'évanouir, devenir un souvenir.

Souvenir, être si jeune, avoir plein le répertoire
Des gars rayés de la carte qu'on efface comme un tableau tchpaou! c'est le noir.
Croire en qui, en quoi, les mecs sont tous des miroirs,
Vont dans le même sens, veulent s'en mettre

en relation

  • Les caracteres de la bruyere révélateur de l idéal classique
    1649 mots | 7 pages
  • "Parce qu'on vient de loin" analyse
    456 mots | 2 pages
  • Je m'ennui!
    2055 mots | 9 pages
  • nouvelle fra
    1019 mots | 5 pages
  • Éléments de la langue
    12898 mots | 52 pages
  • La poséise
    504 mots | 3 pages
  • Une entreprise qui gagne
    944 mots | 4 pages
  • S SO O OI I IS S G GA A AG G GN N NA A AN N NT T D DE E T TA A V VI I IE E E! !
    987 mots | 4 pages
  • grammaire
    13257 mots | 54 pages
  • Etre vivant c'est être fait de mémoire. si un homme n'est pas fait de mémoire il n'est fait de rien.
    1725 mots | 7 pages