Decolonisation

1939 mots 8 pages
COMPOSITION (le candidat choisira un sujet à traiter)

SUJET 1 : L’Europe, un enjeu dans la rivalité Est-Ouest (1947-1991)
SUJET 2 : Le face à face des deux blocs, de la détente à la fin de la guerre froide (1962-1991)

COMPOSITION CORRIGÉ SUJET 1
L’Europe, un enjeu dans la rivalité Est / Ouest (1947-1991)
Introduction :
Il convient tout d’abord d’expliciter les termes du sujet :
· 1947 : c’est l’année décisive durant laquelle le monde devient bipolaire (au plan Marshall et à la doctrine Truman de « l’endiguement » répond la doctrine Jdanov qui crée le Kominform).
· 1991 : c’est la véritable fin de l’affrontement Est-Ouest avec le démantèlement de l’URSS.
. guerre froide : donner une définition (voir cours)
La problématique suggérée est claire : en quoi le continent européen a-t-il été un enjeu essentiel de la rivalité américano-soviétique ?
Il faudra montrer, sur la période considérée, que l’Europe aura été un théâtre majeur de la Guerre froide, des crises qui la caractérisent (la première se déroulant à Berlin)... Mais aussi le lieu de certaines phases d’apaisement, puis du dénouement des rivalités Est-Ouest.
-------------------------------------------------
Le plan chronologique s’impose et il suivra en partie les grandes évolutions de la Guerre froide, que l’Europe subit souvent même si elle va aussi être actrice de son propre destin.
-------------------------------------------------
La construction européenne à l’Ouest et les bouleversements à l’Est encore davantage ne doivent pas être négligés.
INTRODUCTION :
L’Europe véritable « champ de ruines où se propage la peste et la haine » en 1945 aspire à se reconstruire. Cette reconstruction se fera sous l’égide des deux superpuissances qui ont libéré l’Europe. Or dès 1947 les Etats-Unis d’Amérique et l’Union Soviétique entrent dans une logique d’affrontement indirect, la guerre froide.
L’Europe sera le théâtre principal de leur affrontement aboutissant à une bipolarisation.
Elle n’est

en relation

  • La décolonisation
    3627 mots | 15 pages
  • la decolonisation
    609 mots | 3 pages
  • Decolonisation
    4436 mots | 18 pages
  • Décolonisation
    1399 mots | 6 pages
  • decolonisation
    883 mots | 4 pages
  • Decolonisation
    339 mots | 2 pages
  • La décolonisation
    1338 mots | 6 pages
  • Décolonisation
    1298 mots | 6 pages
  • La décolonisation
    1481 mots | 6 pages
  • Décolonisation
    1518 mots | 7 pages