Def droit constit

488 mots 2 pages
Tripartisme : désigne la coalition gouvernementale formée entre 1946 et 1947 par les trois principaux partis politiques français d'après-guerre : la Section française de l'Internationale ouvrière (parti socialiste), le Parti communiste français et le Mouvement républicain populaire.

Investiture : reconnaissance officielle d'une autorité, d'un droit légitime à représenter une collectivité (ex. l'investiture d'un parti politique).

Apparentement : L'apparentement est la possibilité pour un homme politique de se rattacher, soit en vue de son élection, soit dans l'assemblée où il siège, à un autre parti politique que le sien. Il est alors dit apparenté.

Le poujadisme : c’est le nom donné un mouvement corporatiste et populiste de droit, apparu au début des années 1950 en France.

Le régime d'assemblée : c’est un régime dans lequel une assemblée unique et souveraine détient la totalité des pouvoirs politiques. Les pouvoirs exécutif et judiciaire sont subordonnés au pouvoir législatif

Premier ministre : est à la tête du pouvoir exécutif du système parlementaire, composé de l'ensemble des ministres. Parmi ces ministres, on trouve différentes catégories : des ministres d'État, des ministres avec ou sans portefeuille, des ministres délégués ou vice-ministres et des secrétaires d'État. Ils forment ensemble le Conseil des ministres.

Un ministre d’Etat : Un ministre d’Etat est un ministre a qui on a attribué un titre honorifique compte tenu de sa personnalité ou de sa représentativité.

Secrétaire d’Etat : Nom donné aux personnes à la tête d'un département ministériel.

Le secrétariat général du gouvernement (SGG) : c’est est un service administratif chargé d’assurer le bon fonctionnement du gouvernement français.

Portefeuille ministériel : Fonction d'un ministre, ensemble de ses responsabilités.

La cohabitation : désigne la coexistence institutionnelle entre un chef de l'État et un chef du gouvernement (issu de la majorité

en relation

  • Relations internationales cours
    1531 mots | 7 pages
  • Droit constit
    4946 mots | 20 pages
  • Droit constit
    1038 mots | 5 pages
  • DROIT CONSTIT
    14175 mots | 57 pages
  • Droit constitutionnel
    2733 mots | 11 pages
  • La constitution de l'etat
    2402 mots | 10 pages
  • Dissertation
    2408 mots | 10 pages
  • INSTITUTION ADMINISTRATIVE 2013
    1453 mots | 6 pages
  • Droit
    3976 mots | 16 pages
  • Les arrets importants
    460 mots | 2 pages