Deleuze

Pages: 24 (5829 mots) Publié le: 16 février 2011
Gilles Deleuze
Anti-Oedipe et Mille plateaux

Les codes ; Le capitalisme ; Les flux ; Décodage des flux ; Capitalisme et schizophrénie ; La psychanalyse
16/11/71

Qu’est-ce qui passe sur le corps d’une société ? C’est toujours des flux, et une personne c’est toujours une coupure de flux. Une personne, c’est toujours un point de départ pour une production de flux, un point d’arrivée pourune réception de flux, de flux de n’importe quelle sorte; ou bien une interception de plusieurs flux.
Si une personne a des cheveux, ces cheveux peuvent traverser plusieurs étapes : la coiffure de la jeune fille n’est pas la même que celle de la femme mariée, n’est pas la même que celle de la veuve : il y a tout un code de la coiffure. La personne en tant qu’elle porte ces cheveux, se présentetypiquement comme interceptrice par rapport a des flux de cheveux qui la dépassent et dépassent son cas et ces flux de cheveux sont eux-mêmes codes suivant des codes très différents : code de la veuve, code de la jeune fille, code de la femme mariée, etc. C’est finalement ça le problème essentiel du codage et de la territorialisation qui est de toujours coder les flux avec, comme moyen fondamental :marquer les personnes, (parce que les personnes sont a l’interception et a la coupure des flux, elles existent aux points de coupure des flux).
Mais donc, plus que marquer les personnes - marquer les personnes, c’est le moyen apparent -, pour la fonction la plus profonde, a savoir : une société n’a peur que d’une chose : le déluge; elle n’a pas peur du vide, elle n’a pas peur de la pénurie, de larareté. Sur elle, sur son corps social, quelque chose coule et on ne sait pas ce que c’est, quelque chose coule qui ne soit pas code, et meme qui, par rapport a cette societe, apparait comme non codable. Quelque chose qui coulerait et qui entrainerait cette societe a une espece de deterritorialisation, qui ferait fondre la terre sur laquelle elle s’installe : alors ca, c’est le drame. Onrencontre quelque chose qui s’ecroule et on ne sait pas ce que c’est, ca ne repond a aucun code, ca fout le camp sous ces codes; et c’est meme vrai, a cet egard, pour le capitalisme depuis longtemps qui croit toujours avoir assure des simili-codes, la, c’est ce que l’on appelle la fameuse puissance de recuperation dans le capitalisme - quand on dit recupere : chaque fois que quelque chose semble luiechapper, semble passer en dessous de ces simili-codes; il retamponne tout ca, il ajoute un axiome en plus et la machine repart; pensez au capitalisme au 19eme siecle : il voit couler un pole de flux qui est, a la lettre, le flux, le flux de travailleurs, le flux proletariat : eh bien, qu’est-ce que c’est que ca qui coule, qui coule mechant et qui entraine notre terre, ou va-t-on ? Les penseurs du19eme siecle ont une reaction tres bizarre, notamment l’ecole historique francaise : c’est la premiere a avoir pense au 19eme siecle en termes de classes, ce sont eux qui inventent la notion theorique de classes et qui l’inventent precisement comme une piece essentielle du code capitaliste, a savoir : la legitimite du capitalisme vient de ceci : la victoire de la bourgeoisie comme classe contrel’aristocratie.
Le systeme qui apparait chez Saint Simon, A. Thierry, E. Quinet, c’est la prise conscience radicale de la bourgeoisie comme classe et toute l’histoire, ils l’interpretent comme une lutte des classes. Ce n’est pas Marx qui invente la comprehension de l’histoire comme lutte des classes, c’est l’ecole historique bourgeoise du 19eme siecle : 1789, oui, c’est la lutte des classes, ils setrouvent frappes de cecite lorsqu’ils voient couler a la surface actuelle du corps social, ce drole de flux qu’ils ne connaissent pas : le flux proletariat. L’idee que ce soit une classe, ce n’est pas possible, ce n’en est pas une a ce moment la : le jour ou le capitalisme ne peut plus nier que le proletariat soit une classe, ca coincide avec le moment ou, dans sa tete, il a trouve le moment pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Deleuze
  • Deleuze et la philosophie
  • Comentaire deleuze
  • Deleuze et les lignes
  • Gilles deleuze
  • Gilles DELEUZE
  • Résumé de critique et clinique, deleuze
  • Pensée & opinion chez deleuze

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !