Delinquance juvénile

281 mots 2 pages
La délinquance juvénile revêt des aspects à la fois économiques, culturels, psychologiques, juridiques et sociaux. En Afrique, elle est la conséquence de la crise de la cellule familiale qui affecte les relations parents-enfants et la communauté, sur les plans affectif, matériel et éducatif. En effet, la carence de l'autorité morale des parents sur leurs enfants acquis à d'autres systèmes de valeurs, l'incapacité des familles à satisfaire les besoins de leur progéniture, la quête de nouveaux modèles identificatoires, les conflits liés aux pratiques de sorcellerie, sont des facteurs qui engendrent des comportements antisociaux que les jeunes adoptent (vol, fugues, toxicomanie, etc.) contre leurs parents et, partant, contre la société dans son ensemble oula! vaste questions, on pourrait ecrire des livres entiers que le sujet ne serait pas epuiser... moi je pense que les causes, sont infinies, personnes ne reagit de la meme facon a des sujets ou a des situations identiques, nimporte quelle situation pt fre basculer un jeune dans la delinquance... conflits avec les parents, immigration, niveau scolaire, echec social, physique (mis a l'ecart), parets trop presents ou pas assez... il y a des millions de causes qui ne sont propres qu'a chaque individus...
Quand aux consequences, elles sont toutes aussi multiples, deja les consequences pour qui??
Pour la famille : tristesse, peur d'avoir mal fait, incomprehension...
Pour la societe : Stereotypes, incomprehension, tristesse, rage, haine, ...
Pour le jeune : Impression de rejet, incomprehension, rage...ou inversement, culpabilité, remise en question, decision, changement, ou pire, enfoncement et recidive..
Enfin je sais que ma reponse ne repond pas forcement a ta question ds les detail mais je pense que tu as bien compris pourquoi je te repond

en relation

  • Delinquance juvenile
    2407 mots | 10 pages
  • La délinquance juvénile
    372 mots | 2 pages
  • Délinquance juvénile
    20329 mots | 82 pages
  • delinquance juvenile
    906 mots | 4 pages
  • La délinquance juvénile
    2308 mots | 10 pages
  • delinquance juvenile
    1653 mots | 7 pages
  • Delinquance juvénile
    377 mots | 2 pages
  • Délinquance juvénile
    2177 mots | 9 pages
  • La délinquance juvénile
    4722 mots | 19 pages
  • La délinquance juvénile
    531 mots | 3 pages