delinquance juvenile

1653 mots 7 pages
La Délinquance juvénile à Tahiti

Sommaire :

Problématique : Dans quelle mesure la délinquance juvénile est elle devenue problématique à Tahiti ?
Introduction :………………………………….
I- Constat :…………………………………….
a) L’évolution de la délinquance à Tahiti
b) Interview d’un jeune délinquant
c) La délinquance vu par un grand sociologue américain
II- Les facteurs:…………………......................
a) Les facteurs familiaux
b) Les facteurs économiques
c) Les facteurs d’urbanisations

III- Les solutions :…………………………….

Annexe:……………………………………

Problématique : Dans quelle mesure la délinquance juvénile est elle devenue problématique à Tahiti ?

Introduction :
- Nous avons choisi comme sujet « La délinquance juvénile a Tahiti » car il est d’actualité. De plus c’est un sujet intéressant, car la délinquance juvénile prend de plus en plus d’importance et devient un problème majeur dans notre société. C’est pour cela que nous avions envie de trouver les sources de cette délinquance et pourquoi elle est si présente. (On précise que le but de notre TPE n’est pas de défendre ces jeunes) - Actuellement la délinquance juvénile augmente considérablement, ce qui s’explique en partie par le fait qu’il y a quelques années, les actes délinquants commençaient à 16 ans, voir 15 ans. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des jeunes de 13, 12 ou même 9 ans mêlés à la violence. Ce qui explique les réformes des lois au niveau de l’incarcération dès l’âge de 13 ans. - Pour bien traiter ce sujet il est évident qu'il faut définir

en relation

  • Delinquance juvenile
    2407 mots | 10 pages
  • La délinquance juvénile
    372 mots | 2 pages
  • Délinquance juvénile
    20329 mots | 82 pages
  • delinquance juvenile
    906 mots | 4 pages
  • La délinquance juvénile
    2308 mots | 10 pages
  • Delinquance juvénile
    377 mots | 2 pages
  • Délinquance juvénile
    2177 mots | 9 pages
  • Delinquance juvénile
    281 mots | 2 pages
  • La délinquance juvénile
    4722 mots | 19 pages
  • La délinquance juvénile
    531 mots | 3 pages