Delinquance

1049 mots 5 pages
I°EVOLUTION DES DIFFERENT FORME DE DELINQUANCE
La délinquance phénomène ancien qui perdure
Tout d’abord le texte indique que la délinquance a toujours existé, selon Victor Hugo, la délinquance auparavant se distingue par une errance d’enfant / d’adolescent livré à eux même. Ce phénomène n’est pas nouveau et connait une ampleur certaine (criminel d’approbation (4000000 ACTES en 1994)). Plantu marque le délinquant comme une jeune marginal au caractère agressif. Ainsi Denis salas fait apparaitre dans son interview que la délinquance est généralement perçu par des cliché qui la réduise à l’action de quelque jeune violent qu’il faut métrisé or elle est plus connu et multiple.
En effet, Alain Bauer définit la délinquance comme une violence qui se banalise et qui se focalise dans les grands centres urbains mais aussi qui s’attaque aux institutions
Pourtant de nouvelle forme de délinquance vont être présente actuellement ainsi, principalement lié à la misère social.
Alain Bauer définit le profil de délinquant en évolution : plus jeune, plus violent, avec de fort sentiment d’impunité et s’attaquent aux institutions. Selon lui et Denis Salas, la délinquance est aujourd’hui un mode d’expression et une existence sociale qui passe d’abord par le groupe de délinquant et leur quartier. De plus ces quartier sont maintenu dans un état de calme apparent et l’état semble s’en accommodé (Tendance de radicalisation : zone de non droit, augmentation des meurtres et de la détention d’armes) au point que l’avènement de bien de consommation suscite de plus en plus de tentation et convoitise et qui entraine alors la violence sur des personnes pour s’accaparé des biens. Par ailleurs, l’auteur ajoute que la féminisation des bandes marquées par l’addiction à l’alcool et les troubles mentaux sont les principales évolutions depuis quelques années.
Alain Bauer se base sur son interview pour en déduire 3 types de délinquant
Celui qui a besoin de braver l’interdit pour en tester les

en relation

  • Délinquance
    1104 mots | 5 pages
  • Délinquance
    5810 mots | 24 pages
  • La délinquance
    1938 mots | 8 pages
  • delinquance
    539 mots | 3 pages
  • Delinquance
    617 mots | 3 pages
  • la délinquance
    1823 mots | 8 pages
  • Délinquance
    1081 mots | 5 pages
  • Delinquance
    2238 mots | 9 pages
  • Délinquance
    3945 mots | 16 pages
  • La delinquance
    13946 mots | 56 pages