Dematerilaistio, de la monnaie

38342 mots 154 pages
La dématérialisation de la monnaie qui consiste notamment à régler ses achats par l’intermédiaire de son téléphone mobile est en grand progrès. D’ici à moins de cinq ans, elle aura rejoint notre vie quotidienne comme les smartphones l’on fait. Examinons les enjeux et potentialités de ce nouveau marché.

La dématérialisation de la monnaie est par certains aspects "une vieille lune" car cela fait des années que les chercheurs scientifiques et les acteurs concernés ( banques, commerçants ) y réfléchissent.

De manière brève, la dématérialisation consiste à se dispenser de manipuler un moyen de paiement au moment d’un achat. L’argent en espèces, en chèques, par carte bancaire est mis de côté par une technologie reposant sur un paiement électronique via un smartphone ou éventuellement via un paiement biométrique.
Dans le premier cas, le téléphone est dûment équipé afin d’être reconnu lors du passage en caisse et le paiement sécurisé s’effectue lorsque le lecteur du commerçant a effectivement reconnu votre capacité à payer.

Dans le deuxième cas, il faut tout d’abord enregistrer en quelques instants ( comme lors de la confection d’un passeport sécurisé ) ses empreintes biométriques. Puis, lors du passage en caisse, le lecteur reconnait le consommateur et valide ainsi son achat.
Ce programme de dématérialisation appelé « payez mobile » repose le plus souvent sur la technologie NFC ( Near Field Communication ) et trouve déjà son application dans plusieurs grands supermarchés sous des enseignes distinctes.

Le progrès est donc en marche car ce saut technologique est porteur de nombreux atouts :
1 ) Il a été établi – notamment par Auchan – que les consommateurs passent en caisse avec un gain de temps d’environ une demie minute ce qui est loin d’être négligeable un samedi en fin de matinée, par exemple.
2 ) Il a été établi que le système est jugé simple ( voir études qualitatives sur panels ) par ses utilisateurs ( « early adopters » ).
3 ) Il a été

en relation