Democratie

Pages: 6 (1414 mots) Publié le: 17 décembre 2012
-40% sur l’indice CAC 40 depuis le début de l’année, -35% sur le Dow Jones : la chute des marchés boursiers a été accueillie comme une douloureuse surprise par les investisseurs, particuliers comme institutionnels. Une surprise qui a entraîné la consternation du grand public et une certaine perte de confiance dans un univers financier considéré extrêmement complexe et particulièrement opaque.Pris de court par l’ampleur de la chute des cours et l’apparente complexité des mécanismes financiers mis en jeu, les médias, avides de sensationnel, n’ont pas hésité à faire planer l’ombre de 1929 sur la situation actuelle, tout en employant des termes actuels peu rassurants : Subprimes, titrisation, hedge funds, paradis fiscaux, etc., ce qui ne favorise guère la sérénité.

Revenons donc sur lacrise actuelle en résumant ses causes, ses conséquences et les remèdes proposés de façon à démystifier quelque peu le sujet.

Les origines : crédit Subprime et titrisation

Les prémices de la crise sont apparus durant l’été 2007 avec la crise du crédit Subprime. Le Subprime est alors un crédit hypothécaire à risque très répandu aux Etats-Unis. Il s’agit d’un type de crédit à taux variable gagésur le logement de l’emprunteur. Le succès de ce crédit vient de sa forte rentabilité et du peu de risque apparent que prenait le prêteur, celui-ci devenant propriétaire du bien si l’emprunteur ne pouvait plus payer. Dans un contexte de hausse rapide des prix de l’immobilier américain, le Subprime est ainsi devenu le produit phare des courtiers en prêt immobilier, certains allant jusqu’à falsifieret majorer les déclarations de revenu des emprunteurs afin de vendre davantage de crédits. Seulement, entre 2004 et 2007, la Fed (la banque centrale américaine) releva son principal taux directeur, passant ainsi de 1% à 5% sur cette période. Le taux de remboursement des crédits Subprimes étant variable et indexé sur ce taux directeur, les ménages américains endettés se sont retrouvés à payés desmensualités de plus en plus élevées et, dans certains cas, devoir rembourser des sommes dépassant leur salaire. Les banques devinrent propriétaires de nombreux logements dans le pays. Or, le marché de l’immobilier ayant baissé sur la même période, les établissements de prêt n’ont pu que constater la perte de valeur de leurs créances. Mais la question est comment cette crise localisée et restreinteà l’immobilier à pu “contaminer” toute la finance mondiale ?

La réponse réside dans le fait que ces crédits Subprimes ne sont pas restés au sein des banques émettrices (les prêteurs) mais ont été transféré sous forme de titres de créances (un peu comme des obligations) à d’autres banques et investisseurs institutionnels via les marchés financiers (Bourse).
C’est ce qui s’appelle latitrisation. A force de passer de mains en mains, les titres de créance Subprimes (devenus “pourris” puisque les emprunteurs ne remboursent plus et que le gage a perdu sa valeur) ont été “mélangés” à des obligations d’états (titres de créances sans risque puisque l’emprunteur est l’Etat - à moins que l’Etat ne fasse faillite, la créance sera recouvrée) pour former un seul et même produit financier. Unproduit attractif car bénéficiant d’une excellente notation1 du fait des obligations sans risques qui le composait. C’est ainsi que s’est propagé, tel un virus, le crédit Subprime à travers les marchés boursiers pour se retrouver au bilan de certaines banques, un peu partout dans le monde.

Les effets : chute des marchés boursiers, crise du crédit, risque de récession et crise de confiance

Ainsiles établissements bancaires se sont retrouvés avec, à leur actif, des placements risqués (“contaminés” par le Subprime) dont la valeur a fortement diminué. Cette perte de valeur, même virtuelle, devant être intégrée dans les comptes selon le principe Mark-to-Market, préconisé par les normes comptables internationales (IFRS), réduit, par conséquent, les fonds propres de ces établissements. Or,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La démocratie
  • La démocratie
  • La démocratie
  • Démocratie
  • la democratie
  • La démocratie
  • La democratie
  • Démocratie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !