Democrite et empedocle

1133 mots 5 pages
Démocrite et Empédocle

Démocrite
Vie :
Démocrite est né à Abdère vers 460. Actif vers 433 acn .Vers 420 acn, il a fondé son école dans sa ville natale. Il serait mort à l’âge de 90 ans en 370 acn.
Démocrite s'est préoccupé des affaires de la cité et était considéré comme un sage, réputé pour sa bonne humeur. Selon la légende, il se serait rendu aveugle pour ne pas succomber à la tentation, à celle des femmes plus particulièrement.
Démocrite aurait rédigé cinquante-deux ouvrages, mais ceux-ci se sont perdus ou ont été détruits, notamment au IIIe siècle après JC. Ses pensées ainsi que quelques fragments de son œuvre nous ont été transmis par Aristote et Simplicius. D'autres auteurs comme Cicéron, Plutarque, Tertullien, ont également rapporté des éléments de sa vie et de ses pensées
Philosophie :
Pour Démocrite, comme pour Leucippe, la nature est composée dans son ensemble de deux principes : les atomes (ce qui est plein) et le vide (ou néant). L’existence des atomes peut être déduite de ce principe : « Rien ne vient du néant, et rien, après avoir été détruit, n’y retourne. » Il y a ainsi toujours du plein, c'est-à-dire de l’être, et le non-être est le vide.
Les atomes sont des corpuscules solides et indivisibles, séparés par des intervalles vides, et dont la taille fait qu’ils échappent à nos sens. Décrits comme lisses ou rudes, crochus, recourbés ou ronds (ils sont définis par leur forme, figure et grandeur), ils ne peuvent être affectés ou modifiés à cause de leur dureté.
Les atomes se déplacent de manière tourbillonnaire dans tout l’univers, et sont à l’origine de tous les composés (du soleil à l’âme), ce qui comprend également tous les éléments (feu, eau, air et terre). Les atomes se meuvent éternellement dans le vide infini. Ils entrent parfois en collision et rebondissent au hasard ou s’associent selon leurs formes, mais ne se confondent jamais. La génération est alors une réunion d’atome, et la destruction, une séparation, les atomes se maintenant

en relation

  • Etudiant
    7361 mots | 30 pages
  • En quoi consiste le passage du mythos au logos ?
    899 mots | 4 pages
  • Heidegger
    868 mots | 4 pages
  • Empedocle et sa cosmologie
    1077 mots | 5 pages
  • Guuu
    636 mots | 3 pages
  • La direction vers la raison
    1041 mots | 5 pages
  • Note de cours en philosophie
    541 mots | 3 pages
  • Presocratiques
    6360 mots | 26 pages
  • Du mythe... au rationnel
    1157 mots | 5 pages
  • Parmenide
    749 mots | 3 pages