Denis diderot

356 mots 2 pages
Les collaborateurs de l’Encyclopédie [modifier]

Denis Diderot.
Denis Diderot [modifier]
Diderot venait de terminer la traduction du Dictionnaire de médecine de James lorsque l’éditeur Le Breton le chargea, le 16 octobre 1747, de reprendre le projet de traduction de l’anglais de la Cyclopaedia de Chambers, que Gua de Malves n’avait pu mener à bien. Diderot se chargea de l’histoire de la philosophie ancienne, rédigea le Prospectus et le Système des connaissances humaines, sans compter qu’il devait, avec D’Alembert, revoir tous les articles.
Un autre de ses fardeaux, et non des moindres, fut d’essuyer la tempête que provoqua l’Encyclopédie parmi les ennemis du parti philosophique au cri de ralliement d’« impiété, irréligion. » La cabale n’avait même pas attendu l’apparition de l’ouvrage pour le diffamer mais, en 1758, Abraham Chaumeix publia ses Préjugés légitimes contre l’Encyclopédie, et essai de réfutation de ce dictionnaire en 8 volumes. Vint ensuite la Religion vengée, ou réfutation des auteurs impies, en vingt volumes (1757-63) du récollet Hayer. Un père jésuite nommé Le Chapelain, dans un sermon prononcé devant le roi , fulmina contre l’Encyclopédie. L’archevêque de Paris, Christophe de Beaumont, lança un mandement, le Parlement de Paris (à partir de 1746), le président à mortier du Parlement de Paris Omer Joly de Fleury1, un réquisitoire.Pompignan attaqua les philosophes jusqu’au sein de l’Académie tandis que Fréron criait à l’hérésie et au plagiat dans l'Année littéraire.Moreau, dans ses Cacouacs, Palissot, dans ses Petites lettres sur de grands philosophes (1757), ne cessaient de le harceler. Diderot ne répondait à ces persécutions de toutes espèces que par le silence. Palissot alla plus loin en donnant à la scène le 2 mai 1760, la comédie les Philosophes où il appelle Diderot une bête.
Tout ceci n’empêchera pas Diderot de rédiger ou superviser en tout plus d’un millier d’articles, signés *, en matière d’économie, de mécanique, de philosophie, de

en relation

  • Denis Diderot
    880 mots | 4 pages
  • Denis Diderot
    609 mots | 3 pages
  • Denis diderot
    635 mots | 3 pages
  • Denis diderot
    370 mots | 2 pages
  • Denis diderot
    537 mots | 3 pages
  • Denis diderot
    2774 mots | 12 pages
  • Denis diderot
    1336 mots | 6 pages
  • Denis diderot
    1121 mots | 5 pages
  • Denis diderot
    8367 mots | 34 pages
  • Diderot denis
    2036 mots | 9 pages