Denis gagnon

487 mots 2 pages
L’exposition Denis Gagnon s’expose présentée au Musée des beaux-arts de Montréal dans la salle « Le Cube » transporte le visiteur dans le monde de la mode. La salle d’exposition se prête bien à l’univers de Denis Gagnon. L’exposition fait le lien entre la couture et l’architecture. Une architecture qui peut s’apparenter à celle des grands magasins de l’époque ou même ceux d’aujourd’hui.

Des bustes qui divisent l’espace
La scénographie réalisée par Gilles Saucier fait que le visiteur peut s’imaginer comme s’il faisait des emplettes dans un grand magasin. Cette impression est créée dû à la manière dont sont placés les multiple bustes, suspendus par le haut jusqu’au plafond, qui mettent les tenus en valeurs. Les vêtements encadrent l’espace de la grande salle. Le scénographe a choisi de les positionner par petits groupes dans différents coins de la salle, ils sont regroupés dans le but de présenter les différentes époques du couturier. Ce positionnement crée des « départements », comme dans les grands magasins où chaque section est aménagée selon ce qui est en vente. En marchant dans cette grande salle épurée, le visiteur se promène entre les différents regroupements comme il le ferait dans un magasin. La circulation est libre et on peut regarder les vêtements sous différents angles. Ce qui rend l’exposition plus dynamique.

L’architecture de la salle
Un autre aspect qui peut transporter le visiteur dans l’univers des grands magasins européens du XIXe siècle, c’est le fait que l’exposition du designer est présentée dans une grande salle. Une salle cubique, sans aucune fenestration. Cette caractéristique peut être aussi donnée aux grands magasins où l’architecture intérieure est semblable. Elle donne une l’illusion d’un lieu éphémère, flexible, cohérent, transparent et lumineux. La salle transporte le visiteur dans un lieu avec quelques caractéristiques similaires. La salle est divisée en « départements » et ces « départements » sont placés de manière à ce

en relation

  • l'étude de cas
    945 mots | 4 pages
  • Dissertation juridiques
    761 mots | 4 pages
  • LISTE ARTISTES
    1223 mots | 5 pages
  • Robert bourassa, homosexualité et grc
    2389 mots | 10 pages
  • Recherche détaillée sur paul-émile borduas
    1245 mots | 5 pages
  • Salon roman québécois
    622 mots | 3 pages
  • Objet d'etude
    1217 mots | 5 pages
  • Automatisme
    327 mots | 2 pages
  • Commercialisation de la mode
    356 mots | 2 pages
  • Analyse du centre de bénévolat de laval
    4943 mots | 20 pages