Dependance de nicotine

1256 mots 6 pages
Dépendance à la nicotine
Fumer est agréable ! Tous les fumeurs l’admettent. C’est logique d’ailleurs : Y aurait-il autant de fumeurs et de fumeuses si fumer était désagréable ?
C’est bien là le problème : On fume parce que c’est agréable de fumer. Tout est agréable : Sortir le paquet, extraire la cigarette, l’allumer, tirer une première bouffée …

La cigarette est souvent synonyme de convivialité, de bons moments et de partage.Après une bouffée de cigarette, la nicotine se fixe sur les récepteurs et provoque ce plaisir en seulement 7 secondes
Fumer est aussi un comportement appris. Nous commençons à apprendre ou à associer des choses comme la façon de tenir ou d'allumer une cigarette ou de la tirer du paquet avec un sentiment plaisant ou le sentiment de soulagement. Nous apprenons aussi à associer le fait d'avoir une cigarette avec d'autres choses que nous faisons immédiatement avant ou après avoir fumé comme boire du café, de l'alcool ou manger un bon repas. Comme le fait de fumer nous demande souvent de faire une pause loin de nos tâches quotidiennes, nous pouvons aussi apprendre à associer la cigarette avec le soulagement temporaire des soucis, de la tension, de l'ennui ou de la fatigue. Nous pouvons aussi associer la cigarette au fait d'avoir du bon temps avec les amis.
La plupart des fumeurs réguliers développent une dépendance à la nicotine. Cette composante du tabac fait ressentir ses effets sur une zone du cerveau associée au plaisir et à la gratification, et ce, quelques secondes après avoir tiré la première bouffée. Le fumeur ressent alors une agréable sensation de détente et de satisfaction. Le cerveau en demande rapidement davantage ; le fumeur développe alors le besoin d'une dose régulière qui le satisfera.

Le pouvoir d'"accrochage" de la nicotine est considéré comme aussi puissant que celui de l'héroïne ou de la cocaïne. Seuls 8 % des fumeurs parviennent à fumer moins de cinq cigarettes par jour sans jamais en consommer davantage. On estime

en relation

  • Cours de ses
    273 mots | 2 pages
  • Azapeta espagnole
    865 mots | 4 pages
  • Mémoire
    1587 mots | 7 pages
  • Objet d'étude marche du tabac
    500 mots | 2 pages
  • Azerty
    276 mots | 2 pages
  • TPE svt maths tabagisme passif
    3457 mots | 14 pages
  • TD PY00
    6919 mots | 28 pages
  • histoire geo
    974 mots | 4 pages
  • Objet d'étude cigarette
    353 mots | 2 pages
  • Les conspirateurs du tabac
    2967 mots | 12 pages
  • récit du dernier jour d'un condamner
    719 mots | 3 pages
  • Theorie capital humain
    2183 mots | 9 pages
  • Swagg
    2675 mots | 11 pages
  • Kawkaw
    423 mots | 2 pages
  • Dossier eco
    1481 mots | 6 pages