Des lieux de concertation en évolution

1464 mots 6 pages
UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

Résumé critique
« Des lieux de concertation en évolution » de Alain Noël in « État Stratège et participation citoyenne » sous la direction de Louis Côté, Benoit Lévesque et Guy Morneau (2009) p 135 - 151

TRAVAIL PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DANS LE CADRE DU COURS SERVICES DE PROXIMITÉ, INITIATIVES CITOYENNES ET ÉCONOMIE SOCIALE (TRS 7325)

RESPONSABLE : Professeur GÉRALD LAROSE

PAR : Miguel DUMAY

3 mars 2010

Résumé critique : «Des lieux de concertation en évolution» de Alain Noël

En se référant au texte de Coté, Lévesque et Moreau, paru en octobre 2005, qui a servi de cadre au colloque organisé en octobre 2006 par l'Observatoire de l'administration publique de l'École nationale d'administration publique, Alain Noël a rappelé les trois (3) modèles de gouvernance possibles pour le Québec : l'État minimal, l'État institutionnalisé et l'État subsidiaire ou stratège.

Pour l'État minimal que l'on retrouve dans la société américaine, le marché tient lieu de mécanisme de coordination sociale, le mode d'organisation de la représentation politique est basé sur le pluralisme tandis que l'État providentiel résiduel agit comme le vecteur de solidarité assurant la protection des plus faibles.

L'État institutionnalisé, de type interventionniste et régulateur, assure l'harmonie sociale. Son mode d'organisation repose sur la gouvernance technocratique des élus et des experts. C'est donc un État interventionniste passif prônant une solidarité qui offre des services et des transferts à tous sur une base uniforme. Cet État bureaucratique est un prototype que l'on retrouve dans la France de la fin du 20ème siècle.

L'État subsidiaire ou stratège se présente comme un État facilitateur qui priorise la concertation avec la société civile. Il assure une protection sociale active qui couvre les obligations, les droits, les implications des personnes et les services. L'investissement social constitue sa

en relation

  • La mixité urbaine
    5320 mots | 22 pages
  • Concours d'attaché territorial : rapport avec proposition de solutions opérationnelles
    2349 mots | 10 pages
  • sport durable
    46716 mots | 187 pages
  • La Participation Des Habitants
    8404 mots | 34 pages
  • Loi Relative la Politique de 2004
    8487 mots | 34 pages
  • Refondons l'ecole de la république
    17184 mots | 69 pages
  • La gouvernancedans les agendas 21 locaux
    1815 mots | 8 pages
  • 18 Propositions pour un urbanisme durable
    9443 mots | 38 pages
  • Travail social à l'épreuve du territoire
    956 mots | 4 pages
  • Art urbain
    9234 mots | 37 pages