Descartes - parcours d'un philosophe

831 mots 4 pages
PARCOURS D'UN PHILOSOPHE

BIOGRAPHIE :

René Descartes est né le 31 mars 1596 à La Haye, en Touraine, dans une famille de petite noblesse. Il est le troisième enfant de Joachim Descartes, conseiller au parlement de Bretagne à Rennes et de Jeanne Brochard, fille d'un maire de Nantes. Cette dernière meurt le 13 mai 1597, environ 13 mois après la naissance de Descartes. Il est élevé par sa grand-mère, son père et sa nourrice.

Vers sa dixième année, Descartes est envoyé au Collège royal Henri-le-Grand de la Flèche, où enseignent les Jésuites. Il y reste jusqu'en 1614. Il a droit, en raison de sa santé fragile et de ses dons exceptionnels, à un régime privilégié (travailler au lit le matin, etc.). Il y apprend la physique et la philosophie scolastique et étudie avec intérêt les mathématiques Néanmoins, il jugera fort sévèrement l'enseignement reçu et, tout particulièrement la syllogistique. Seules les mathématique trouvent grâce à ses yeux. En 1616, il obtient son baccalauréat et sa licence de droit université de Poitiers.

Après ses études, il part vivre à Paris. Il s'engage en 1618 en Hollande à l'école de guerre du prince Maurice de Nassau. Il fait la même année la connaissance du physicien Beeckman. En 1619, Descartes quitte la Hollande pour le Danemark, puis l'Allemagne, où la guerre de Trente Ans éclate. La même année, il entre au service du duc Maximilien de Bavière.

La nuit du 10 novembre 1619, Descartes fait le rêve d'une « science admirable » et voit là comme un signe du ciel lui enjoignant de consacrer le reste de son existence à la recherche de la vérité. Descartes renonce à la vie militaire et, de 1620 à 1622, il voyage en Allemagne et en Hollande, puis revient en France. C'est de cette époque (1622 - 1629) que datent divers traités de mathématiques (sur l'algèbre, l'hyperbole, l'ellipse, la parabole) connus par le journal de Beeckman, et d'autres petits traités qui sont perdus. L'œuvre la plus importante de cette période s'intitule les

en relation

  • Evidence cartésienne
    1058 mots | 5 pages
  • dissertation de Descartes et Rousseau
    291 mots | 2 pages
  • Allégorie de la caverne
    1204 mots | 5 pages
  • le monde de sophie
    2496 mots | 10 pages
  • Dissertations
    1521 mots | 7 pages
  • L’humanité est-elle sur la voie du progrès?
    1550 mots | 7 pages
  • Philo descartes 2e partie
    647 mots | 3 pages
  • Philosophie
    3157 mots | 13 pages
  • Expérience du moi
    1645 mots | 7 pages
  • méditations
    1085 mots | 5 pages