Descartes

546 mots 3 pages
Dissertation comparative: Descartes / Rousseau

* L’existence de Dieu:
Selon Descartes, l’idée de Dieu est celle d’un être souverain et infiniment parfait. L’existence, attribut de Dieu, est une perfection en somme. S’il n’existait pas, il ne serait pas parfait. Donc, nous pouvons affirmer que Dieu existe sans limitation de perfection. Parce que Dieu existe et qu’il est parfait, nous pouvons être sûrs que ce que nous concevons de la sorte soit nécessairement vrai. Dieu ne peut nous tromper et ne peut se tromper lui-même. La véracité divine nous démontre que toutes les idées claires que nous concevons sont vraies. En somme, Dieu est parfait, donc il ne peut nous induire en erreur. Ensuite, Rousseau, écrivain philosophe du siècle des lumières, affirme reconnaître l’existence de Dieu mais d’une différente manière. En effet, il était déiste et professait contre toute foi dogmatique, une religion du «sentiment intérieur» qui privilégie la contemplation de Dieu dans ses œuvres (la nature), plutôt que dans les livres saints. Rousseau possède la foi, mais elle repose sur la conscience qui est, selon lui, une intuition infaillible. De fait, Rousseau démontre la difficulté de connaître Dieu par l’intermédiaire de la raison, car celle-ci ne semble produire qu’incertitude.

La nature humaine : Descartes, croit que nous somme qu’un élément au sain d’un ensemble vaste, celui de la famille ou la société. Nous sommes une chose qui pense, une volonté infinie. Descartes soutient aussi que l’homme est composé de deux parties : l’âme et le corps. L’être humain est un esprit ou une raison. Finalement, après toutes ces interrogations, il conclut que seule la pensée lui appartient, car elle ne peut pas être détachée de lui. Il est une chose qui pense, une chose vraie. Rousseau quant à lui, croit que l’homme à l’état de nature ne fait pas usage de raison. Il trouve des ressemblances entre l’homme et l’animal. Des sentiments fondamentaux communs aux bêtes sauvages dirigent ses

en relation

  • Descartes
    945 mots | 4 pages
  • Descarte
    2483 mots | 10 pages
  • Descartes
    702 mots | 3 pages
  • Descartes
    3197 mots | 13 pages
  • Descartes
    330 mots | 2 pages
  • Descarte
    2994 mots | 12 pages
  • Descartes
    1121 mots | 5 pages
  • Descartes
    671 mots | 3 pages
  • descarte
    1212 mots | 5 pages
  • Descartes
    2734 mots | 11 pages