Description des personnages de Thérèse Raquin

720 mots 3 pages
Camille est un homme faible, ayant été assisté et surprotégé durant toute son enfance par Mme
Raquin, sa mère. Le premier chapitre du roman nous en dit long sur son physique : « Il était petit, chétif, d'allure languissante, les cheveux d'un blond fade, la barbe rare, le visage couvert de taches de rousseur, il ressemblait à un enfant malade et gâté ». Tous ces faits sont accentués par son prénom, plus souvent vu comme féminin.
Il est considéré comme orgueilleux, d'« un égoïsme féroce », « abruti et vaniteux » ( chapitre six ).
Mais aussi frêle soit-il, il possède une certaine puissance de domination, principalement par rapport à Thérèse, avec qui il est autoritaire, affirmant son rôle d'homme.
Son décès ne le rendra que plus imposant face aux amants, avec qui il va demeurer jusqu'à leur mort.

Mme Raquin est la tante de Thérèse et la mère de Camille et, étant veuve, elle va donner un amour envahissant à ses « chers enfants ». Le premier chapitre nous indique son physique, très peu détaillé : « D'ordinaire, il y avait deux femmes assises derrière le comptoir ; la jeune femme au profil grave et une vieille dame qui souriait en sommeillant. Cette dernière avait environ soixante ans ; son visage gras et placide blanchissait sous les clartés de la lampe ». Quelques temps après la mort de son fils, Mme Raquin va être touchée par une paralysie qui va se propager lentement, pour finalement la réduire à une paire d'yeux. Cette immobilité va bien se passer au début, les deux amants s'occupent au mieux de la vieille tante de Thérèse. Malheureusement, rongés par le désespoir, Laurent et Thérèse vont, inconsciemment, faire comprendre à Mme Raquin la cause véritable du meurtre de son fils. Chaque jour passait et chaque jour elle entendait le déroulement du meurtre de son fils, la faisant souffrir. Elle fût une bonne femme douce et attentionnée, mais elle se transforma en un être impitoyable et cruel.
Elle essaya de dénoncer les coupables un jeudi soir à l'aide

en relation

  • Therese raquin
    6674 mots | 27 pages
  • Dans quelle mesure zola construit ces personnages en s'appuyant sur la réalité? (thérèse raquin)
    1423 mots | 6 pages
  • therese raquin
    4912 mots | 20 pages
  • Thérèse raquin
    985 mots | 4 pages
  • Therese raquin
    5038 mots | 21 pages
  • Thérèse raquin fiche de lecture
    1115 mots | 5 pages
  • Thérèse raquin de zola
    5613 mots | 23 pages
  • Commentaire thérèse raquin
    824 mots | 4 pages
  • Therese raquin
    3740 mots | 15 pages
  • Le roman est miroir se promenant le long d'un chemin
    5706 mots | 23 pages