Descuartizador de aguacates traduction

576 mots 3 pages
Je me suis marié avec un descuartizador d'avocats … Il est un très bon homme. C'est-à-dire, il ne me frappe pas, on ne dépense pas nos salaires pour le jeu, ne lapide pas les chats de la rue. Par les autres, il est d'un égoïsme insupportable.

Il Vient du bureau et il s'allonge dans le canapé devant la télé. Je viens aussi de mon bureau, mais j'arrive à une maison deux heures plus tard et chargée comme une mule avec l'achat de l'hiper. Que tu m'aides, je le dis. Que maintenant je vais, il répond. Il ne dit jamais que pas directement.

Mais je finis de monter toutes les bourses et il il n'y a pas encore meneado de cul de siège. Je vais à la salle, je le crie, je l'insulte, je gesticule dans l'air, je casse un ongle. Il se trouble. Alors je me sens dans un sila de la cuisine et je mets à pleurer.

Au ratito apparaît il, dans des chaussettes. : "Qu'est-ce qui existe d'un dîner ? ", il demande avec sa voix la plus innocente. Je fais un approvisionnement d'air pour lâcher un parrafada vénéneux, mais il m'intercepte avec une habileté née des années de pratique : "je sais Déjà, je vais te préparer un enselada que tu vas te lécher les doigts ", il s'exclame avec visage de pillín. Cet enselada d'avocats et des noix et de la pomme qui tant lui plaît. Donc je m'apprivoise parce que je suis idiot et, bien qu'en ronchonnant, je l'aide à sortir les plats, le fruit, les couteaux, et haut lui au dos le tablier tandis qu'il maintient les bras pompeusement étirés devant oui comme s'il était un chirurgien sur le point de réaliser une opération magistrale à un coeur ouvert.

Alors il commence à peler les avocats et je, pour faire quelque chose, je lave et je coupe la laitue, je pique l'oignon, je casse et je partage les noix, je transforme deux pommes en petits cubitus. Je le regarde par le rabillo de l'oeil et il continue de peler. De manière que je sorte les pommes de terre, je les épluche, les lave, je les coupe finies qui est comme ils lui plaisent; je prends la poêle,

en relation