Despotisme et modernité chez bonaparte

Pages: 15 (3515 mots) Publié le: 28 juillet 2010
Despotisme et modernité chez Napoléon Bonaparte

Introduction

Napoléon Bonaparte ne semble pas parvenir, depuis deux siècles qu’il suscite la discussion, à s’affranchir de la catégorie des hommes d’État les plus controversés de l’Histoire. Ainsi, les défenseurs et les opposants n’ont de cesse de confronter leur vision respective du Petit Caporal au cours de querelles qui durent encore à cejour : le révolutionnaire de la première heure défie sans relâche le réactionnaire jouant au monarque d’Ancien Régime, le visionnaire européen affronte inlassablement le mégalomane sanguinaire. Le génie moderne, invariablement, fait face au despote.
Les évènements de la vie de Bonaparte peuvent en effet toujours être interprétés de deux manières – au moins – l’une vantant le génie moderne,l’autre le taxant de despotisme. Ainsi, l’expédition d’Égypte est à la fois colonialiste et scientifique, le 18 brumaire an VIII est sauveur et fossoyeur de la Révolution, les réformes administratives sont unification nationale et renforcement de l’autorité centrale et le rétablissement de l’esclavage est produit des circonstances ou penchant raciste du Corse. De ces quatre problématiques, deux découlentpresque naturellement : le général eut-il pleinement, en toute occasion, son destin entre les mains, ou fut-il parfois poussé par les évènements ? Et quelle était, finalement, son opinion politique profonde ?
Ce travail s’attache à faire la part des choses sur ces questions en cherchant un relatif équilibre entre les réponses fournies par les partisans des légendes dites « noire » et « dorée »,après un bref rappel historique des faits étudiés.

Contexte

Napoléon Bonaparte, né le 15 août 1769 en Corse, débute sa formation militaire à l’école de Brienne en 1779. En 1784, il entre à l’École militaire de Paris, dont il sort en 1785 42e sur 58. Bonaparte mène alors une existence où alternent périodes de garnison et longs séjours en Corse. Il manifeste peu d’enthousiasme pour laRévolution à ses débuts, mais il est peu à peu gagné par la ferveur républicaine jusqu’à soutenir Robespierre en 1793.
En 1796, le général Bonaparte prend la tête de l’armée d’Italie qui conquiert la péninsule et remporte plusieurs victoires sur les Autrichiens. Il utilise à son profit les journaux de l’armée, et rentre en 1797 en France, où son nom est désormais connu.
Le 19 mai 1798, Bonaparte, àla tête d’un corps expéditionnaire de 54 000 hommes, appareille pour l’Égypte, pays officiellement ottoman gouverné de facto par les mamelouks. Échappant à la flotte de l’amiral Nelson, il débarque le 1er juillet à Alexandrie, et prend le contrôle de la ville le lendemain. L’armée remonte le Nil, repousse le 10 juillet les mamelouks à Chebreiss, avant de les battre le 21 au pied des pyramides.Nelson détruit la flotte française le 1er août, bloquant les Français en Égypte. Ceux-ci organisent le pays, plaçant à la tête des provinces des officiers supérieurs.
En février 1799, Napoléon marche sur la Syrie avec un petit contingent pour affronter les janissaires ottomans lancés à sa rencontre. Il fait exécuter la garnison de Jaffa en prenant la ville (7 mars), mais son armée décimée par lapeste échoue devant Saint-Jean-d’Acre. Bonaparte lève le siège le 21 mai 1799 et revient en Égypte. Il bat les janissaires à Aboukir le 25 juillet, et, apprenant l’anarchie régnant en France, il s’embarque secrètement pour l’Hexagone où il débarque le 9 octobre (17 vendémiaire an VIII).
Porté par une ferveur populaire, Napoléon s’entoure de politiques modérés, d’intellectuels et de généraux, etrencontre Sieyès, membre du Directoire, avec qui il prépare un coup d’État. Conformément à cet accord, le 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799), les Conseils des Anciens et des Cinq-Cents sont déplacés à Saint-Cloud pour les écarter des humeurs populaires de Paris, Bonaparte semant la rumeur d’un complot contre la République. Trois directeurs sur cinq démissionnent, neutralisant le pouvoir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Despotisme chez Sade
  • Modernité chez baudelaire et Appolinaire
  • La modernité chez Baudelaire
  • Sujet sur la modernité chez le poète
  • La modernite poetique: heritage et innovations chez apollinaire
  • Despotisme
  • Despotisme
  • Bonaparte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !