Dette

291 mots 2 pages
La dette : histoire d’une crise
Alors que dès les années 60, les pays du Sud s’endettent massivement, incités par des puissances post-coloniales désireuses d’écouler leurs liquidités et, après le choc pétrolier de 1973, par des banques occidentales regorgeant de pétrodollars, deux tendances vont les plonger, au tournant des années 70 et 80, dans une situation économique intenable : l’augmentation déraisonnée des taux d’intérêts et la chute drastique du cours des matières premières, dont ils sont particulièrement dépendants. C’est le début d’une spirale infernale qui débouchera sur la crise de la dette et la « décennie perdue » pour le développement.
En 1982, le Mexique annonce qu’il ne peut plus honorer sa dette. A sa suite, de nombreux pays, croulant sous une dette impayable, cesseront plus ou moins provisoirement de rembourser leur dette.
>>>>> Entre 1970 et 1980, la dette des pays en développement est multipliée par 12
>>>>> Aujourd’hui, la dette extérieure (privée et publique) des PED s’élève à 2600 milliards $
Des réponses inefficaces
La réponse du Fonds monétaire international (FM I) et de la Banque mondiale à cette crise fut la conception des « fameux » plans d’ajustement structurels (PA S). Concentrés de mesures macroéconomiques ultra-libérales destinées à rétablir la solvabilité des pays, ils conditionnent alors l’octroi de toute nouvelle aide.
Combinant privatisations, coupes sévères dans les dépenses publiques, dévaluation monétaire, libéralisation des mouvements de capitaux, suppression des barrières douanières et désengagement de l’Etat, leurs coûts sociaux et humains se révèlent désastreux. De surcroît, en imposant des modèles exclusivement tournés vers l’exportation de produits aux cours fluctuants, ces plans drastiques ne permettent même pas de restaurer la solvabilité des pays du Sud. Pire, ils alimentent la spirale de

en relation

  • La dette
    1447 mots | 6 pages
  • Dette
    804 mots | 4 pages
  • LA DETTE
    779 mots | 4 pages
  • Dette
    1154 mots | 5 pages
  • Dette
    70589 mots | 283 pages
  • La dette
    1544 mots | 7 pages
  • Dette
    535 mots | 3 pages
  • Dette publique
    2550 mots | 11 pages
  • La dette publique
    1215 mots | 5 pages
  • La dette publique
    1318 mots | 6 pages