Deux questions

589 mots 3 pages
Une réflexion sur ces deux questions. (Sophie)
1. Comment Stendhal nous présente-t-il son héros?
2. Que veut-il que nous pensions de lui et de la guerre ?
(1) Dans le premier paragraphe, Stendhal ne nous présente pas son héros d’une façon directe. En fait, il n’y a guère de description sur ce personnage. La seule trace qui prouve l’existence de cet être humain est son action de regarder. Stendhal a étalé une scène d’une guerre sanglante et nous le fait voir par les yeux de son héros, Fabrice del Dongo. Selon les verbes de perception visuelle, comme par exemple « voir », « remarquer », « regarder », on voit que ce protagoniste, qui est corporellement sur le champ de bataille, n’est vraiment pas moralement engagé dans ce combat. C’est un spectateur, à l’instar de nous.
Dans le deuxième paragraphe, Stendhal décrit la pensée et les sentiments de Fabrice, ce qu’il pense de la guerre qu’il a vue de ses propres yeux. Relevons les passages comme références : « ah, m’y voilà donc au feu ! se dit-il. J’ai vu le feu ! Se répétait-il avec satisfaction. Me voici un vrai militaire. ». Conformément à cette satisfaction et cette ardeur, notre prétendu héros espère aspire vraiment à devenir un héros chevaleresque, un vrai guerrier qui combat pour la gloire et la liberté. Cependant, en voyant les armes, « les boulets » et « la fumée blanche de la batterie », en entendant des décharges et le ronflement produit par les coups de canon, il a perdu sa conscience, « il n’y comprenait rien du tout ». Donc, on remarque ici une transformation de ses pensée et un contraste de ses sentiments, de conscient à sans y rien comprendre, d’un enthousiasme un peu naïf à une perplexité. Comme ce que dit le narrateur, « il faut avouer que le héros était fort peu moins héros en ce moment. ». on trouve aussi de ce contraste que ce héros est un homme idéaliste, donquichottesque. Il a un rêve ambitieux sans considérer ce qu’est la réalité et comment y parvenir. Par conséquent, il est freiné devant ses

en relation

  • Question Transversale sur deux photographies
    335 mots | 2 pages
  • Correction de deux questions de bac
    511 mots | 3 pages
  • Question de film darling et une semaine sur deux
    683 mots | 3 pages
  • Questions sur les deux premiers chapitres de l’ami retrouvé
    689 mots | 3 pages
  • Biologie pour psychologues : deux questions sur "comment la vie a commencé" de meinesz
    1473 mots | 6 pages
  • Question orale sur la fable des deux coqs :  peut-on parler de fable parodique ?
    432 mots | 2 pages
  • , L’homme est-il un animal comme les autres ? nous étudierons cette question à travers ses deux configurations.
    481 mots | 2 pages
  • Les fourberies de scapin, arlequin serviteur de deux maîtres, l'école des femmes et les plaideurs : question sur le corpus
    934 mots | 4 pages
  • Questions de corpus sur les textes: écrit par le même autre qui est diderot. les deux premiers extraits proviennent du roman « le neveu de rameau », le troisième extrait provient du roman « entretient d’un philosophe
    1678 mots | 7 pages
  • La reproduction conforme
    1668 mots | 7 pages