Deux utopies humanistes

635 mots 3 pages
Deux utopies humanistes

1) Une utopie est un idéal politique chimérique. On en retrouve souvent en littérature pour représenter une communauté imaginaire parfaite, un futur sans défaut.
Ce terme a été créé par Thomas More pour son livre « Utopia » où il décrit une île parfaite. Ce mot vient du grec (« ou » qui veut dire « non » et « topos » qui veut dire « lieu », un lieu qui n’existe pas).

2) Ces deux organisations sont fondées sur la vertu et le rejet des vices (par le jeu chez More et par nature chez Rabelais), la liberté car « Pour toute règle, il n’y avait que cette clause, fais ce que tu voudras » (Rabelais) et « Chacun est libre d’occuper à sa guise les heures comprises entre le travail, le sommeil et le repas » (More) et les études qui sont le loisir des Utopiens car « Chaque jour en effet des leçons accessibles à tous ont lieu » et extrêmement développés chez Rabelais où tout le monde sait « lire, écrire, chanter, jouer d’instruments de musique, parler cinq ou six langues et y composer, tant en vers qu’en prose. ».
Rabelais et More idéalisent au maximum l’être humain en le rendant intelligent, beau, libre et pure. More nous décrit un monde où le travail n’occupe que six heures de la journée de chacun et où tout le monde joue en harmonie tous les soirs ; et Rabelais nous montre des êtres parfaits, sans problèmes.
Ces auteurs nous présentent des vies où tout va bien dans le meilleur des mondes, des vies idéales.

3) L’harmonie de la vie en Utopie est montrée par le fait que les Utopiens jouent ensemble tous les soirs sans problèmes apparents, « on y fait de la musique, on se distrait en causant », l’Etat ne dirige pas beaucoup les habitants car « la seule fonction des syphograntes et de veiller que personne ne demeure inactif ». Le peuple est donc « libre, s’occupe à sa guise ».

4) Autant chez More que chez Rabelais, les hommes et les femmes se cultivent et travaillent mais les Utopiens sont plus encadrés à cause des syphograntes, élus

en relation

  • Utopie
    512 mots | 3 pages
  • PDF FICHE 1
    596 mots | 3 pages
  • BAC 2012 série L plan
    14348 mots | 58 pages
  • Dissertation Carpe Diem
    748 mots | 3 pages
  • Kkkk
    1076 mots | 5 pages
  • Revision bac français
    961 mots | 4 pages
  • Utopia
    1361 mots | 6 pages
  • Plan detailler : utopia thomas more
    1656 mots | 7 pages
  • Thomas more utopie livre 2
    1028 mots | 5 pages
  • Utopie Thomas More
    1009 mots | 5 pages