Deux vie

933 mots 4 pages
Ils leur avaient fallu cinq longues années pour finaliser la défense de l’Akatsuki. Trois heures avaient été suffisantes aux équipes de Konoha pour tuer une grande partie des membres et détruire partiellement leur repaire. Où était la faille, celle qui leur avait fait tout perdre ? A cet instant, aucun d'eux trois ne le savait, ils ne faisaient qu'avancer sur un chemin prédestiné...

*****

Pliée en deux à même le sol, elle était détruite. Détruite par les évènements et leurs tournures, détruite par ce qu'était devenu sa vie et celle des autres. Jamais elle n'aurait cru que la vie de ninja serait si dure avec elle. La preuve du contraire était tout à côté d'elle. C'était son corps, entaché du sang qui avait coulé pour la protéger. Ses cheveux bruns en bataille, ses yeux rougeoyants refermés, son cœur qui s'était arrêté. A ce moment même, le court de sa vie avait commencé à doucement cesser, comme une bougie dont la flamme se serait éteinte après une longue existence. Seulement, la sienne venait d'atteindre la majorité, et toute la douleur qu'elle ressentait ne pourrait pas arrêter sa vie, pas tant qu'elle l'aimerait et que le courage nécessaire lui manquerait pour y mettre un terme.

Elle caressa la joue du jeune défunt. Lui non plus n'aurait pas dû mourir, parce sa bougie n'était encore âgée que d'une vingtaine d'années, et que depuis leur rencontre lui aussi avait aimé la vie. Il s'était tué pour la sauver, et ça, elle ne pouvait le supporter. Son souffle était saccadé, sa peau tailladée par endroits et son visage blême. Elle était si froissée par la mort de celui qu'elle aimait, qu'elle ne vit pas son ex-coéquipier arriver et s'approcher, avec toute la tristesse que renfermait ses yeux d'azur de par sa trahison et la solitude qui l'animait.

"Sakura... pourquoi ?"

Cette dernière replaça une mèche de cheveux roses derrière son oreille, se releva silencieusement et le détailla. Les années avaient beau passer, il était toujours aussi blond, musclé et

en relation

  • La vie a deux
    334 mots | 2 pages
  • La vie à deux
    1226 mots | 5 pages
  • Oscar g. rejlander et les deux modes de vie.
    1056 mots | 5 pages
  • Biologie pour psychologues : deux questions sur "comment la vie a commencé" de meinesz
    1473 mots | 6 pages
  • « Nous sommes nés une fois, il n’est pas possible de naître deux fois, et il faut n’être plus pour l’éternité. toi, pourtant, qui n’est pas de demain, tu ajourne la joie ; la vie périt par le délai, et chacun de nous
    1316 mots | 6 pages
  • Matthieu
    1025 mots | 5 pages
  • Le niveau de vie
    1781 mots | 8 pages
  • Il y a l'amour. Et puis il y a la vie, son ennemie.
    1399 mots | 6 pages
  • Liberté d'expression
    2523 mots | 11 pages
  • Olivier adam
    8509 mots | 35 pages