Devaluation

870 mots 4 pages
Dévaluation

1

Dévaluation
Une monnaie se dévalue, ou subit une dévaluation, lorsque son taux de change se déprécie par rapport à une monnaie de référence, ou un panier de monnaie. Une dévaluation peut se produire sans intervention des autorités monétaires (évolution « naturelle » des parités, on parle alors souvent de dépréciation), ou bien être une décision de politique monétaire décidée par le gouvernement, dans le cadre d'un régime de change fixe. A contrario, une augmentation du cours de la monnaie nationale s'appelle une réévaluation (décision du gouvernement) ou une appréciation (évolution naturelle).

Intervention des autorités monétaires
Lorsqu'une monnaie est maintenue dans un régime de change fixe, il arrive que le taux de change défini par les autorités monétaires ne soit pas tenable sur le moyen et long terme. Dans le cadre d'un régime de change, les autorités monétaires s'engagent en effet à assurer la conversion de la monnaie contre la monnaie de référence ; elles disposent pour cela de réserves de change, mais si la demande de monnaie étrangère est trop forte (cas où les marchés financiers échangent la monnaie nationale contre la monnaie étrangère), ces réserves de change ne suffisent pas et la banque centrale doit suspendre la conversion de la monnaie, et dévaluer. Les autorités monétaires pratiquent souvent des dévaluations préventives pour éviter de perdre toutes leurs réserves de change. Une dévaluation consiste alors à modifier, à la baisse, la parité officielle d'une monnaie par rapport à une autre monnaie de référence (ou un panier de monnaie, si la parité officielle est fixée par rapport à une moyenne pondérée de monnaies étrangères). La dévaluation peut être un instrument de la politique économique dans le but de relancer la croissance économique, par la relance des exportations et le rééquilibrage de la balance commerciale (cf. Effets). Cependant, de telles dévaluations n'ont souvent qu'un effet positif à court et moyen terme ;

en relation

  • Dévaluation
    531 mots | 3 pages
  • Devaluation
    5847 mots | 24 pages
  • Dévaluation
    675 mots | 3 pages
  • La dévaluation et compétitivité
    1575 mots | 7 pages
  • Dévaluation du fcfa
    849 mots | 4 pages
  • Grille dévaluation
    1061 mots | 5 pages
  • Dévaluation du francs cfa
    900 mots | 4 pages
  • Dévaluation du franc cfa
    2064 mots | 9 pages
  • Fiche dévaluation de langage
    1258 mots | 6 pages
  • Les dessous de la dévaluation de la monnaie algérienne
    685 mots | 3 pages