Deviance

3153 mots 13 pages
Fiche sur la socialisation et la déviance

Chiffres : * Les atteintes aux personnes croissent, tandis que les atteintes aux biens ont tendance à stagner. En France, les vols et recels ont une connue une forte croissance depuis 1950 : on en répertoriait 188 000 en 1950, contre près de 2,3 millions en 2004, soit quasiment 2/3 des 3,8 millions d’infractions constatées cette année. Les atteintes aux personnes sont moins nombreuses et leur évolution plus lente, passant de 58 500 en 1950 à 325 700 en 2003. Mais, depuis le milieux des années 80, elles ne cessent de progresser alors que les atteintes aux biens ont décliné à plusieurs reprises (mil 80’s, début 90’s et depuis 2002).

* Les vols et les cambriolages représentent 2/3 de la délinquance globale enregistrée, alors que les médias ne cessent de parler de « violence » : autrement dit, principal risque est de se faire voler et non pas agresser physiquement ! * On distingue trois formes d’ « agression aux personnes » : les violences les plus graves (homicides), les violences sexuelles, les violences les moins graves. Seules ces dernières sont en augmentation depuis une quinzaine d’années : concernent surtout les bagarres ; se déroulent principalement dans rue et transports en commun ; concernent jeunes hommes de 15 à 30 ans. * Forte augmentation depuis la fin des années 80 des « violences institutionnelles », ie. Vandalisme contre les biens publics ou différentes formes d’irrespect, de provocation et d’agression contre les personnes représentant les institutions publiques. Explications : recul de certaines formes de soumission à l’autorité (famille, école) ; « culture anti-institutionnelle » due au discrédit des élites politiques et à la non-représentation politique de ces populations. * Développement du « Bizness » dans les quartiers sensibles (vente de drogues). Deux précisions : la consommation de drogues est présente dans tous les milieux sociaux, mais elle est plus repérée et réprimée

en relation

  • Deviance
    2912 mots | 12 pages
  • Deviance
    3481 mots | 14 pages
  • Déviance
    1722 mots | 7 pages
  • Deviance
    28724 mots | 115 pages
  • Deviance
    477 mots | 2 pages
  • La déviance
    1123 mots | 5 pages
  • Deviance outsider
    2042 mots | 9 pages
  • Normes et déviances
    2472 mots | 10 pages
  • Sociologie de la déviance
    1620 mots | 7 pages
  • déviance et délinquance
    375 mots | 2 pages