Devoir philo

857 mots 4 pages
Question
La mort est-elle un bien, comme le suppose Socrate à la fin de l’Apologie de Socrate ? Êtes-vous d’accord avec lui ? Pourquoi ? (300 mots)

D’abord, qu’est ce que la mort ? Si c’est une fin en soi, il y a sûrement eu la vie auparavant ou un commencement de quelque chose. Revoir ultimement ce qui s’est passé durant cette vie avant de se poser cette question : la mort est-elle un bien ?
Socrate, dans son apologie, a la ferme conviction que la mort est un bien. Il souligne tout de même que ‘’ celui qui est mort est soit réduit au néant et n’a plus aucune conscience de rien, soit la mort est un changement’’, un passage métaphysique d’un lieu à un autre. Socrate, ayant vécu ce fameux procès a une préférence pour la mort attendant que celle-ci soit une délivrance pour lui mais aussi une reconnaissance de sa façon de pensée. Il trouve que pour lui, c’est un gain car il va se débarrasser de ses juges et il souhaiterait rencontrer les ‘’vrais juges’’ qui eux, seront justes et entérineront sa décision d’espérer la mort.
Or, la mort est la fin de la vie. Comment a-t-on vécu celle-ci ? Ce bref passage dans le monde des vivants peut être jonché de moments de plaisir ou plein d’amertumes. Mais alors, si la mort était un bien, on pourrait penser que la vie est un mal. Et vice versa, si la mort est un mal, on pourrait penser que la vie est un bien.
Il y a ceux qui pensent que la mort n’est ni mal, ni bien et estiment que la mort n’est qu’un fait, un point, c’est tout. Pour d’autre, c’est un repos éternel, un renouvellement, des espoirs des générations suivantes, etc.…
Pour ma part, cette belle inconnue que l’on nomme la mort me fascine et me fait peur en même temps. Je serai tentée d’être d’accord avec Socrate car la délivrance des tourments de la vie et de l’injustice humanitaire paraît un bienfait. Le désir de connaître enfin la vérité et l’essence des mystères de la vie demeure pour moi une fascination et comme Socrate, je ne me lasserai pas de poser des

en relation

  • Philo devoir
    2610 mots | 11 pages
  • Devoir de philo
    805 mots | 4 pages
  • Devoir philo
    1417 mots | 6 pages
  • Devoir philo
    332 mots | 2 pages
  • Philo devoir
    924 mots | 4 pages
  • Devoir de philo
    546 mots | 3 pages
  • devoir de philo
    3121 mots | 13 pages
  • Devoir de philo
    2130 mots | 9 pages
  • Devoir de philo
    534 mots | 3 pages
  • Devoir de philo
    859 mots | 4 pages